Fermer

Côte d’Ivoire : deux nouvelles personnalités pro-Gbagbo accusées de génocide

Geneviève Bro-Grébé, ancienne ministre des Sports et ex-présidente des Femmes patriotes. © D.R.

Deux nouvelles personnalités pro-Gbagbo rejoignent les six responsables déjà inculpés de génocide par la justice ivoirienne. Il s'agit de Geneviève Bro-Grébé, ex-présidente des Femmes patriotes, et de Drahamane Sangaré, ancien vice-président du FPI.

Ils étaient déjà six. Les voilà huit : l’homologue féminine de Charles Blé-Goudé, Geneviève Bro-Grébé, leader des « Femmes patriotes », et Abou Drahamane Sangaré, ancien vice-président du Front populaire ivoirien (FPI, ex-parti au pouvoir) ont été, selon une source proche de l’enquête, « auditionnés et inculpés de génocide et de crime contre la population civile ».

Ces deux ex-responsables pro-Gbagbo rejoignent donc l’ex-Première dame, Simone Gbagbo, l’ancien Premier ministre, Gilbert Aké N’Gbo, l’ex-président du FPI, Pascal Affi N’Guessan, le général Brunot Dogbo Blé et les anciens ministres Alcide Djédjé et Désiré Dallo. Mais ces huit personnes sont également poursuivies en Côte d’Ivoire pour crimes de sang, atteinte à la sûreté de l’État et/ou infractions économiques, notamment détournement de fonds publics.

Interrogatoires achevés

En tout, une vingtaine de personnalités du camp Gbagbo sont encore détenues dans plusieurs villes du Nord ivoirien. Leurs premiers interrogatoires sur le fond avaient commencé fin mai et se sont achevés mardi à Katiola. Aucun responsable pro-Ouattara n’a pour l’instant été inquiété par la justice ivoirienne, ce qui donne l’occasion au camp Gbagbo de dénoncer sans relâche une « justice des vainqueurs » (Lire ici l’interview de Charles Blé Goudé).

Incarcéré à La Haye par la Cour pénale internationale (CPI) de puis fin novembre, Laurent Gbagbo est quant à lui soupçonné de crimes contre l’humanité. Il attend son audience de confirmation des charges, prévue le 13 août.

(Avec AFP)

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici