Fermer

Le président ghanéen, John Atta-Mills, est brutalement décédé à l’âge de 68 ans

John Atta-Mills est décédé le 24 juillet 2012, à l'âge de 68 ans. © AFP

Le président du Ghana, John Atta-Mills, est mort brutalement, mardi 24 juillet, à l’âge de 68 ans. Les raisons médicales de son décès ne sont pas encore connues.

Le chef de l’État du Ghana, John Atta-Mills, est décédé mardi 24 juillet, a annoncé la présidence dans un communiqué transmis à l’agence Reuters.

« C’est avec le cœur lourd que nous annonçons la mort brutale et prématurée du président de la république du Ghana », indique le document, sans plus de détails.

Des rumeurs sur l’état de santé du président ghanéen circulaient depuis plusieurs semaines. Le communiqué de la présidence assure que John Atta-Mills est décédé quelques heures seulement après être tombé malade. Seule certitude : lundi, il se plaignait de douleurs et il est décédé le jour suivant après que son état a empiré.

>> Lire son portrait, ici : "John Atta-Mills, un président panafricaniste et pragmatique"

John Atta Mills avait remporté le scrutin présidentiel en 2008 après deux échecs contre l’ancien président John Kufuor, et avait été investi président au début de 2009. Il était le candidat de son parti, le Congrès démocratique national (NDC), pour la prochaine élection prévue en décembre 2012.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici