Fermer

Égypte – Escrime : Abouelkassem, premier escrimeur africain médaillé aux JO

Alaaedin Abouelkassem a remporté la médaille d'argent en fleuret individuel. © Reuters

L'Égyptien Alaaedin Abouelkassem, 21 ans, a remporté l'argent du tournoi de fleuret individuel. Il est le premier escrimeur africain à décrocher une médaille olympique.

Mardi 31 juillet, l’Égyptien Alaaedin Abouelkassem est entré dans l’Histoire. En remportant la médaille d’argent du fleuret individuel, il est devenu le premier escrimeur africain à grimper sur un podium olympique. Âgé de 21 ans, il a réalisé un parcours exceptionnel dans ce tournoi olympique.

Sur son tableau de chasse londonien figurent l’Allemand Peter Joppich, quadruple champion du monde, ainsi que le numéro un mondial et champion du monde en titre, l’Italien Andrea Cassara. En demi-finale, Alaaedin Abouelkassem a du ferrailler dur pour sortir le Sud-Coréen Choi Byung-chul (15-11).

"Nous avions besoin de cette médaille"

Arrivé en finale, le jeune prodige égyptien a manqué de peu la médaille d’or. Mené 8-4, il a réussi à bousculer le Chinois Lei Sheng, revenant à 10 partout, parvenant même à mener 13-11. Malheureusement pour Alaaedin Abouelkassem, pris de crampes au bras gauche, il finit par s’incliner devant Lei sheng qui s’est imposé sur un score de 15 à 13 dans un finish à couper le souffle.

Une fois la déception digérée, la star de l’escrime africaine a vite savouré son exploit. « Je vais prendre un peu de temps pour réaliser (rires). Je suis très heureux, c’est le rêve de ma vie. Je ne sais même pas comment je vais célébrer ça puisque je ne m’y attendais pas ! J’ai une pensée pour mon père qui est décédé il y a trois mois. (…) Je n’avais pas d’autres choix que de gagner. Nous avions besoin de cette médaille en Afrique.», a-t-il confié au quotidien français L’Équipe après sa descente du podium.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici