Fermer

Côte d’Ivoire : nouvelle manifestation pro-Gbagbo devant la CPI

Des partisans de Laurent Gbagbo manifestent devant la CPI de la Haye, le 10 décembre 2011. © AFP

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté à La Haye, lundi 13 août,  pour soutenir Laurent Gbagbo et demander sa libération. Celui-ci est détenu par la Cour pénale internationale (CPI) dans l'attente de son jugement.

Vêtus des couleurs ivoiriennes (vert, blanc et orange), les partisans de Laurent Gbagbo ont de nouveau battu le pavé pour réclamer la libération de l’ancien président ivoirien. Environ 2 000 personnes, selon les organisateurs, entre 500 et 600 personnes, selon la police locale, ont manifesté lundi 13 août à La Haye, où siège la Cour pénale internationale (CPI). « Libérez le président Gbagbo ! », ont-ils crié, scandé et même chanté, accusant le président Alassane Ouattara d’avoir obtenu le pouvoir grâce à un coup d’État.

« Nous voulons dire au président Gbagbo qu’il n’est pas seul, qu’il jouit de l’affection de la majorité des Ivoiriens, que nous savons qu’une injustice lui a été faite », a déclaré à l’AFP Simplice Seri Zokou, porte-parole du Comité de pilotage des actions de la diaspora ivoirienne (CPAD), organisateur du rassemblement.

Les organisateurs avaient initialement prévu de manifester à l’ouverture de l’audience de confirmation des charges contre de Laurent Gbagbo, prévue le 13 août mais finalement reportée à une date non déterminée, notamment dans l’attente d’une évaluation médicale de l’ancien président ivoirien, a expliqué Simplice Seri Zokou.. Ses partisans ont tout de même décidé de maintenir le rassemblement.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici