Fermer

Cameroun : Alexandre Song au FC Barcelone, « le meilleur club du monde »

Le milieu de terrain camerounais Alexandre Song, le 21 août 2012 au Camp Nou. © AFP

Le milieu de terrain camerounais Alexandre Song a été officiellement présenté à la presse, mardi 21 août, après avoir signé un contrat de cinq ans avec le club espagnol du FC Barcelone.

Alexandre Song est heureux, et on le comprend. À 25 ans, le milieu de terrain camerounais est désormais un joueur du FC Barcelone, « le meilleur club du monde » à ses jeux. Transféré d’Arsenal pour 19 millions d’euros, il y retrouvera son ancien coéquipier Cesc Fabregas. Avec lui, il côtoiera Messi, Iniesta et consorts.

« C’est un plaisir pour moi de venir à Barcelone, parce que c’est un rêve, Barcelone c’est le meilleur club du monde, la meilleure équipe du monde avec des joueurs aussi talentueux, c’est une joie immense pour moi et ma famille », a-t-il déclaré lors de sa présentation à la presse, mardi 21 août. « J’ai deux garçons qui adorent (Lionel) Messi, toute l’année ils ne parlent que de lui », a-t-il confié, se réjouissant d’avoir « l’opportunité et la chance de pouvoir jouer avec lui ».

Alexandre Song est arrivé lundi à Barcelone, journée durant laquelle il a passé sa visite médiale avant de signer le contrat de cinq ans qui l’attendait, puis d’être présenté au public du Camp Nou lors du trophée Joan Camper (en mémoire du fondateur du club catalan). Émotions garanties pour celui qui évoluait il y a quelques années encore à Bastia (France).

Manque de professionnalisme ?

« Il y a quelques semaines je devais prolonger le contrat avec Arsenal et ça a mis du temps. Quand Barcelone est arrivé, j’ai dit oui tout de suite, parce que Barcelone, ça ne se refuse pas et quand le train vient une fois dans la vie, il faut saisir l’occasion », a déclaré le joueur.

Sans doute irrité d’avoir perdu, avec Van Persie (parti à Manchester United), deux de ses meilleurs joueurs en quelques jours, l’entraineur d’Arsenal Arsene Wenger a mis en cause le professionnalisme de Song, l’accusant de retards répétés, de dilettantisme…

(Avec AFP)
 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici