Fermer

Côte d’Ivoire : scènes de hooliganisme à Abidjan, le Séwé Sport de San Pedro champion

Le Séwé Sport de San Pedro a remporté le championnat de Côte d'Ivoire. © DR

La rencontre entre l’Asec Mimosas d'Abidjan et le Séwé Sport de San Pedro a viré à l'émeute, dimanche 26 août au soir à Marcory. Des supporteurs du club d'Abidjan n'ont pas digéré les erreurs d'arbitrage lors du match, qui s'est soldé par un nul (1-1)... et le sacre du Séwé Sport, pour la première fois champion de Côte d'Ivoire.

La neuvième journée de la super division (dernière phase) du championnat national de ligue 1 a été très mouvementée en Côte d’Ivoire, dimanche 26 août au stade Robert Champroux de Marcory, à Abidjan. La rencontre entre l’Asec et le Séwé Sport de San Pedro, qui s’est soldée par un nul (1-1), a donné lieu à des scènes de hoologanisme telles que la Côte d’Ivoire n’en a jamais connu. Suite à des erreurs d’arbitrage, les « actionnaires » (supporteurs de l’Asec) se  sont attaqué aux installations du stade, aux arbitres du match et même à Sidi Diallo, le président de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

Les membres des Compagnies républicaines de sécurité (CRS) présentes ont fait usage de grenades lacrymogène pour évacuer les tribunes. Sidi Diallo a été exfiltré dans un endroit sécurisé du stade. Les joueurs des équipes et les arbitres ont été regroupes sur le terrain. Si on ne déplorait sur le moment pas de blessés, les dégâts matériels sont importants. La tribune de presse a été saccagée, le banc des remplaçants vandalisé, les grilles de protection arrachées. C’est un président de fédération sous le choc qui a assisté, impuissant, à la furie des supporteurs de l’Asec.

_______

Par Baudelaire Mieu, à Abidjan
 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici