Fermer

Cameroun : Lavagne « surpris » par le refus d’Eto’o de revenir en sélection

Samuel Eto'o, attaquant d'Anji Makhachkala (Russie). © AFP

Convoqué par Denis Lavagne pour affronter le Cap-Vert le 8 septembre en qualifications pour la CAN 2013, Samuel Eto’o a décliné l’invitation. Le sélectionneur des Lions Indomptables, contacté par jeune Afrique, est étonné.

Samuel Eto’o est décidemment imprévisible. Alors qu’il aurait pu annoncer son refus de revenir en sélection avant la publication de la liste des vingt-trois camerounais retenus pour le déplacement au Cap Vert, le 24 août dernier, l’attaquant d’Anji Makhachkala (Russie) a finalement attendu le 27 août pour faire connaître son choix, via son site Internet.

Lavagne n’a rien touché

Selon nos informations, Denis Lavagne, le sélectionneur des Lions Indomptables, en poste depuis octobre dernier et qui a signé son contrat il y a seulement trois mois, n’a toujours pas touché le moindre salaire, que le Ministère des Sports est supposé lui verser. « C’est en effet le cas, et je commence à m’impatienter », a confirmé l’intéressé. « On m’a dit que cela allait s’arranger. J’attends. » Le contrat de Lavagne arrivera à son terme le 31 octobre prochain. A.Bi.

"Je ne demanderai pas de sanctions"

De Yaoundé, où il prépare le stage à Dakar (du 3 au 6 septembre) puis le déplacement à Praia, Denis Lavagne a pris acte de la décision de la star camerounaise. « Je comptais sur lui, après sa suspension de huit mois. Il pouvait nous rendre service, car il a un talent immense. Je suis surpris, mais je n’ai pas d’autre choix que de prendre acte de son refus. » L’ancien entraîneur du Cotonsport Garoua n’a pas pris pour lui les commentaires d’Eto’o, qui évoque sur son site « l’amateurisme et la mauvaise organisation » dans laquelle baignerait la sélection. « Depuis que je suis là (octobre 2011, NDLR), car je ne veux parler que de ce que je connais, l’équipe nationale travaille dans de bonnes conditions matérielles. La logistique est bonne, tant au niveau des transports que de l’hébergement. Je ne sais pas si son refus de revenir est lié à certaines mauvaises relations qu’il entretiendrait avec des joueurs ou d’autres personnes.»

Eto’o, qui a écrit à Mohammed Iya, le président de la Fédération Camerounaise de Football (Fécafoot) pour l’informer de son refus d’honorer sa 110e sélection, s’expose à de nouvelles sanctions. « Personnellement, je ne demanderai pas qu’il soit puni. Et je n’ai pas cru déceler dans son communiqué une intention de ne jamais revenir jouer avec les Lions. On fera sans lui, il faut s’adapter. » Lavagne a décidé de convoquer Léonard Kweuke (25 ans), l’attaquant du Sparta Prague (République Tchèque) pour remplacer Eto’o, dont l’avenir en sélection s’est un peu plus obscurci…

La lettre de Samuel Eto’o à la Fédération camerounaise de football

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici