Fermer

Débat : êtes-vous pour ou contre l’entraînement militaire des civils pour reconquérir le Nord-Mali ?

Des civils maliens suivent un entraînement militaire près de Mopti. © AFP

Ce n’est encore qu’une initiative isolée mais elle pourrait se répandre. Dans la région de Mopti, au centre du pays, un peu moins de 300 civils maliens suivent un entrainement militaire pour, disent-ils, aller combattre les islamistes armés au Nord.  Faut-il mettre la reconquête du pays dans les mains de la population ? Êtes-vous pour ou contre cette initiative ? Donnez votre avis.

« Je suis un jeune volontaire. Je ne peux pas voir une partie de mon pays sous contrôle de « criminels » et ne pas aller combattre ! ». Oumar Touré fait partie des 285 jeunes volontaires qui suivent actuellement une formation militaire dans une localité de la région de Mopti, au centre du Mali. L’objectif : permettre à ces jeunes de combattre les groupes armés dominés par des islamistes qui ont pris le contrôle du Nord entre fin mars et début avril.

Votre avis nous intéresse

Êtes-vous pour ou contre l’entraînement militaire dispensé aux civils maliens pour combattre les islamistes au Nord du pays ? Exprimez-vous dans les commentaires en bas de cette page ou sur notre page Facebook.

« On appelle ce camp "la base militaire". Je suis "le contrôleur général". J’encadre ces Jeunes », explique Oumar Maïga, un militaire de l’armée régulière malienne qui fait office d’instructeur. Officiellement, l’État malien ne reconnaît pourtant pas ces milices et ne fait que les tolérer. « Ce ne sont pas des troupes militaires mais actuellement tous ceux qui veulent défendre la patrie sont les bienvenus », confie à l’AFP une source militaire sous couvert d’anonymat. Ces « volontaires » pour le combat pourraient venir en supplément aux forces maliennes, voire être intégrés dans l’armée.
 

 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici