Fermer

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara dissout le gouvernement

Alassane Ouattara n'a pas donné les raisons officielles de la dissolution du gouvernement. © AFP

Le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé, mercredi 14 novembre, que le gouvernement du Premier ministre Jeannot Kouadio Ahoussou était dissous. Le nouvel exécutif n'a pas encore été nommé.

Mis à jour à 17h05.

Les bruits de remaniement pour le mois de novembre circulaient déjà depuis plusieurs mois dans les cercles restreints du pouvoir. Ils se sont confirmés, mercredi 14 novembre. « Le président Alassane Ouattara a annoncé en conseil des ministres la dissolution du gouvernement » de Côte d’Ivoire, a indiqué la présidence.

Les raisons officielles de cette dissolution n’ont pas été précisées, ni la date de formation du nouveau cabinet. Selon nos sources, près de 90% des membres de l’ancien gouvernement pourraient ne pas être reconduits – y compris le Premier ministre. Ce qui serait une réelle surprise…

Alliance à la tête de l’État

Jeannot Kouadio Ahoussou était également ministre de la Justice. Avec son départ, c’est toute la question des rapports du Rassemblement des républicains (RDR) de Ouattara avec son grand allié le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de Henri Konan Bédié et de l’ex-Premier ministre, qui se pose.

Le gouvernement semble ainsi payer la dégradation de la situation politique et sécuritaire depuis le mois d’août dans le pays et l’absence de réconciliation nationale avec le camp Gbagbo, dont le processus engagé, notamment à travers la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR), n’a pas encore connu de résultat concret.

 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici