Fermer

Nigeria : Bill Gates et Aliko Dangote, ensemble contre la polio

Par Jeune Afrique

Aliko dangote et Bill Gates, premières fortunes d'Afrique et des États-Unis. © AFP/Montage J.A.

Les fondations de Bill Gates et de Aliko Dangote, deux des hommes les plus riches du monde, se sont unies pour lutter contre la poliomyélite à Kano, au nord du Nigeria. Le montant des fonds déployés, sur quatre ans, n'ont pas été communiqués.

Les milliardaires Bill Gates et Aliko Dangote – respectivement les hommes les plus riches des États-Unis (avec 66 milliards de dollars) et d’Afrique (avec 12 milliards), selon le dernier classement Forbes – ont uni leurs fortunes pour contrer la poliomyélite dans l’États de Kano, au Nord du Nigeria, un des trois pays au monde encore touchés par la maladie.

Les fondations de l’homme d’affaires nigérian et de l’Américain ont conclu, lundi 26 novembre, une action conjointe sur quatre ans pour financer les soins, l’équipement et le soutien technique nécessaires pour lutter contre la propagation de la maladie. Mais le montant accordé par la Dangote Foundation et la Bill and Melinda Gates Foundation n’a pas été dévoilé.

L’annonce en a été faite lors d’une cérémonie à Kano, deuxième ville du Nigeria et lieu de naissance du milliardaire nigérian. L’éradication de la maladie infectieuse, qui entraîne parfois une paralysie des membres, sera « un cadeau de Dangote à Kano, et un cadeau du Nigeria au monde », a lancé le président de la Bill and Melinda Gates Foundation, Jeff Raikes.

« M. Gates et moi-même nous sommes rencontrés à New York et avons convenus d’intervenir pour éradiquer la polio. Nous n’avons aucun prétexte pour ne pas contribuer au maintien de la bonne santé de notre population », a soutenu Dangote, dont le groupe opère, entre autres, dans le ciment, l’immobilier et les biens de consommation courante.

Complots

La population de Kano est durement touchée par la maladie, surtout depuis 2003, quand le gouvernement fédéral a suspendu durant plusieurs mois le processus de vaccination en raison d’allégations complot. Des leaders musulmans avaient accusé l’Occident et les États-Unis en particulier de vouloir dépeupler l’Afrique en rendant les jeunes filles infertiles.

Sur les 193 cas de polio recensés dans le monde en 2012, 104 proviennent du Nigeria, dont 22 de la ville de Kano, selon les données compilées par l’Organisation mondiale de santé (OMS). L’année précédente, 62 cas avaient été répertoriés au Nigeria, dont 17 à Kano. Le Pakistan et l’Afghanistan sont les deux seuls autres pays au monde encore aux prises avec l’ épidémie. Par ailleurs, l’OMS a rapporté plus tôt cette année que l’insurrection islamiste de Boko Haram, qui agite le nord du pays, rendait difficile les tentatives d’éradication de la maladie, compte tenu de l’insécurité ambiante.

(Avec AFP)

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici