Fermer

Sahel : l’émissaire de l’ONU, Romano Prodi, entame une tournée en Afrique de l’Ouest

L'ancien président du Conseil italien a été nommé le 9 octobre. © Philippe Lopez/AFP

Romano Prodi, envoyé spécial pour le Sahel auprès du secrétaire de l’ONU Ban Ki-moon, a entamé lundi 17 décembre une visite de trois jours en Afrique de l’Ouest. Après le Sénégal, l'ex-président du Conseil italien doit se rendre à Abidjan mardi et à Niamey mercredi, en compagnie du représentant du secrétaire général de l'ONU pour Afrique de l'Ouest, Saïd Djinnit.

Nommé le 9 octobre envoyé spécial pour le Sahel auprès de Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU, Romano Prodi, est arrivé au Sénégal lundi 17 décembre pour une visite de trois jours en Afrique de l’Ouest, en compagnie du représentant du secrétaire général de l’ONU pour Afrique de l’Ouest, Saïd Djinnit. C’est le deuxième déplacement au Sahel de l’ex-président du Conseil italien.

« L’objectif de cette visite conjointe est de discuter des défis auxquels est confronté le Sahel et comment y faire face », selon le texte, qui précise que cette visite s’inscrit dans le cadre de la « stratégie régionale intégrée de l’ONU pour le Sahel », qui inclut les questions humanitaires, de sécurité, de gouvernance, de droits de l’homme et de développement.

« Les populations du Sahel ont été durement touchées par la crise alimentaire et nutritionnelle 2011-2012, et l’on estime que 8,5 millions de personnes seront encore dans l’insécurité alimentaire en 2013 », a rappelé lundi dans un communiqué l’agence régionale du Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha), également basée à Dakar.

Abidjan puis Niamey

« La situation humanitaire est aggravée par l’impact de la crise du Mali qui a contraint plus de 353 000 personnes à fuir pour plus de sécurité », ajoute Ocha qui précise que 1,6 milliard de dollars (1,2 milliard d’euros) sont nécessaires pour répondre aux besoins des populations de la zone.

Romano Prodi et Saïd Djinnit se rendront à Abidjan mardi et à Niamey mercredi, indique dans un communiqué le bureau régional basé à Dakar. Les deux hommes rencontreront le président ivoirien Alassane Ouattara, président en exercice de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), et son homologue nigérien Mahamadou Issoufou.

(Avec AFP)
 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici