Fermer

Mandela a passé Noël à l’hôpital

Mandela lors de sa dernière sortie publique, en juillet 2011. © AFP

Nelson Mandela n'est pas sorti de l’hôpital pour Noël, où il a reçu la visite de son successeur, Jacob Zuma. Pour l’instant, il va bien.

Voir le père de la nation arc-en-ciel passer Noël dans une chambre d’hôpital est un symbole un peu triste pour les Sud-Africains, majoritairement chrétiens. Mais tous ceux qui l’ont vu se veulent rassurants : Nelson Mandela garde le moral et se remet plutôt bien des soins qu’il reçoit pour combattre son infection pulmonaire et ses calculs biliaires.

Jacob Zuma, l’actuel chef de l’État, a passé la matinée du 25 décembre à l’hôpital de Pretoria où est soigné son prédécesseur. « Il est dans un bon état d’esprit. Il m’a hélé par mon nom de clan, Nxamalala, quand je suis arrivé », a-t-il déclaré en sortant. « Il était heureux de recevoir des visites en ce jour spécial et il semble aller beaucoup mieux. »

Nelson Mandela a été admis à l’hôpital le 8 décembre, ce qui fait de ce séjour hospitalier le plus long depuis sa sortie de prison, en 1990. À 94 ans, les complications de santé dues à sa détention pendant 27 ans, font régulièrement craindre le pire à ses concitoyens.

D’abord critiqué pour l’opacité de sa communication sur la santé de l’ancien chef de l’État, le gouvernement sud-africain transmet désormais des informations régulières. En janvier 2011, après que des rumeurs avaient couru sur la mort de Mandela, la Fondation Nelson Mandela, sa famille et les autorités sud-africaines s’étaient mis d’accord : dorénavant, seule la présidence donnerait des nouvelles de l’état de santé de Tata, « le père ».

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici