Fermer

Prise d’otages d’In Amenas : 38 victimes et 29 assaillants tués

Des otages entourés d'islamistes armés à Teguentourine. © Ennahar TV/AFP

Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a annoncé lundi 21 janvier que 37 étrangers, un Algérien et 29 assaillants ont été tués lors de l'attaque et de la prise d'otages sur le site gazier d'In Amenas. D'après lui, le commando terroriste est arrivé du nord du Mali.

Mis à jour à 19h00.

Comme l’avait laissé entendre les autorités algériennes, le nouveau bilan officiel – et toujours provisoire – du nombre d’otages tués à In Amenas a été revu à la hausse. Lors d’une conférence de presse, lundi, à Alger, le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a annoncé que 37 étrangers, un Algérien et 29 assaillants avaient été tués lors de l’attaque et de la prise d’otages sur le site gazier du sud-est du pays.

« Trente-sept étrangers de huit nationalités différentes ont été tués lors de cet épisode sanglant qui a duré quatre jours », a déclaré le Premier ministre. En outre, un Algérien a été tué, soit en tout 38 victimes. « Il s’agit d’un bilan provisoire », a-t-il poursuivi, ajoutant que « de nombreux étrangers » avaient été abattus d’une balle dans la tête. Cinq étrangers sont toujours portés disparus après l’attaque qui s’est déroulée de mercredi à samedi dans le gigantesque complexe gazier d’In Amenas.

Nord du Mali

Abdelmalek Sellal n’a pas donné de précision quant à la nationalité des victimes. Parmi les étrangers confirmés morts par leurs pays figurent un Français, un Américain, deux Roumains, trois Britanniques, six Philippins et sept Japonais. Un premier bilan officiel samedi soir donnait 23 personnes tuées, des étrangers et des Algériens.

« Du côté des preneurs d’otages, 29 d’entre eux ont été tués et trois arrêtés », selon le Premier ministre. « Les 32 terroristes sont venus du nord du Mali », a-t-il précisé.

(Avec AFP)

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici