Fermer

Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé inculpé, fin de cavale pour le « général de la rue »

Charles Blé Goudé pourrait être trasféré à la CPI. © Reuters

La cavale de Charles Blé Goudé a pris fin. Arrêté au Ghana le 17 janvier, l'ancien leader de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (Fesci) a été transféré à Abidjan et inculpé par la justice ivoirienne pour "crimes de guerre". Un retour au pays après vingt mois d'exil pour ce pur produit du système Gbagbo.

Arrêté le 17 janvier près d’Accra (Ghana), et transféré à Abidjan moins de 24 heures plus tard, Charles Blé Goudé a été inculpé, lundi 21 janvier, par la justice ivoirienne pour « crimes de guerre ». Selon un communiqué que la télévision nationale ivoirienne, la RTI, a rendu public, « dans le cadre des procédures judiciaires ouvertes contre lui en Côte d’Ivoire », le leader des Jeunes patriotes « a été présenté ce matin [lundi 21 janvier] au juge d’instruction (…). Il lui est reproché notamment les faits suivants : crimes de guerre, assassinats, vols en réunion, dégradation et destruction de biens d’autrui. »

La cavale du « Général de la Rue » semble donc terminée. Retour sur son parcours, de la Fesci à Abidjan, en passant par l’exil ouest-africain.

Par Mathieu Olivier (@Mathieu Olivier)

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici