Fermer

Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé inculpé pour « crimes de guerre »

Charles Blé Goudé est inculpé pour "crimes de guerre" par la justice ivoirienne. © AFP

Charles Blé Goudé a été inculpé par la justice ivoirienne de "crimes de guerre", ce lundi 21 janvier. Arrêté le 17 janvier près d’Accra, au Ghana, le leader des Jeunes patriotes avait été transféré dès vendredi en Côte d’Ivoire.

Arrêté le 17 janvier près d’Accra (Ghana), puis transféré moins de 24 heures plus tard en Côte d’Ivoire, Charles Blé Goudé a été inculpé, lundi 21 janvier, par la justice de son pays de « crimes de guerre », a appris l’AFP de source officielle.

Selon un communiqué lu à la télévision publique RTI, « dans le cadre des procédures judiciaires ouvertes contre lui en Côte d’Ivoire », le leader des Jeunes patriotes « a été présenté ce matin [lundi] au juge d’instruction (…). Il lui est reproché notamment les faits suivants : crimes de guerre, assassinats, vols en réunion, dégradation et destruction de biens d’autrui. »

Charles Blé Goudé « a été inculpé et mis sous mandat de dépôt », ajoute le texte, sans préciser son lieu de détention.

Vendredi, c’est par un simple communiqué que les autorités ivoiriennes avaient officialisé son transfert du Ghana. « À l’occasion d’une opération policière conjointe de la Côte d’Ivoire et du Ghana, M. Charles Blé Goudé a été appréhendé, le jeudi 17 janvier 2013 », expliquait le texte. « Il est actuellement détenu en Côte d’Ivoire par les services de la police ivoirienne, dans le cadre de la poursuite des procédures judiciaires déjà ouvertes contre lui en Côte d’Ivoire. »

(Avec AFP)
 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici