Fermer

CAN 2013 : le Ghana et le Mali qualifiés pour les quarts, la RDC et le Niger éliminés

Le Ghana s'est qualifié pour les quarts de finale de la CAN 2013. © AFP

Le groupe B de la CAN 2013 a rendu son verdict. Le Ghana est sorti en tête grâce à sa large victoire face au Niger (3-0) qui termine à la dernière place. Les Black Stars seront accompagnés par les Aigles du Mali, qui profitent de leur match nul face à la RDC. ( ...).

C’est un des favoris de la compétition. Et il n’a pas tremblé. Le Ghana a assuré sa qualification, lundi 28 janvier, en surclassant logiquement le Niger (3-0) bien avant l’heure de jeu. Grâce à son capitaine Asamoah Gyan, qui a inscrit le premier but (6e), et provoqué les deux suivants, conclus par Boye (23e) puis Atsu (48e), les Ghanéens sortent donc en tête du groupe B, reléguant leur adversaire nigérien d’un soir à la dernière place, avec seulement un match nul au compteur, pour deux défaites.

Les Black Stars bénéficieront d’un quart de finale abordable mais dangereux face à une équipe du Cap-Vert qui est pour le moment la surprise de la compétition. Avec l’élimination des Algériens et des Marocains, le Ghana se pose encore davantage comme un des favoris de la compétition, au même titre que la Côte d’Ivoire qui est elle aussi assurée d’une place en quart de finale avant même d’avoir joué son dernier match de poule contre l’Algérie.

Le Mali accompagnera le Ghana

La RDC n’est pas passée loin. En terminant troisième de son groupe, elle ne verra pourtant pas les quarts de finale de la CAN 2013. Grâce à son match nul (1-1) face à l’équipe de Claude Leroy, c’est bien le Mali, plus fort physiquement, qui ira défier l’Afrique du Sud au stade supérieur de la compétition. Les Léopards avaient pourtant ouvert le score en tout début de match par Mbokani sur penalty après une faute sur Lua Lua (3e). Trop tôt sans doute.

Les Aigles du Mali ont en effet recollé au score dès la 14e minute grâce à Mamadou Samassa, repassant devant les Congolais dans la course à la qualification. Un match nul leur suffisait. Les Maliens s’en sont contentés et ont géré la seconde période, face à de vaillants joueurs de RDC. Fragiles, mais toujours sérieux outsiders de cette CAN, les Maliens ont gagné le droit de poursuivre leur route.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici