Fermer

Irak : libération du journaliste français Nadir Dendoune

Le journaliste français Nadir Dendoune a été libéré le 14 février. © AFP

Le journaliste français Nadir Dendoune, en reportage en Irak pour le "Monde diplomatique", a été libéré après 23 jours de détention dans une prison de Bagdad. La justice irakienne lui reprochait d'avoir photographié sans autorisation le quartier général des services du renseignement irakiens.

La nouvelle est venue d’un tweet d’Alain Gresh, directeur-adjoint du Monde diplomatique, mensuel pour lequel Nadir Dendoune était parti faire un reportage en Irak.

Le journaliste français a été libéré sous caution, jeudi 14 février, après 23 jours de détention dans une prison de Bagdad. D’après un porte-parole de Reporters sans frontières (RSF), Nadir Dendoune est sorti de prison dans une voiture blindée, accompagné de l’ambassadeur de France en Irak.

La justice irakienne reprochait à Nadir Dendoune d’avoir photographié sans autorisation le quartier général des services du renseignement, ainsi que des barrages de police et de l’armée. Il avait été arrêté le 23 janvier à Dora, un quartier de Bagdad, alors qu’il prenait des photos d’une installation de traitement de l’eau. Le 5 février, il avait comparu devant un juge d’instruction qui l’avait maintenu en détention, en attendant de prononcer son éventuelle inculpation ou sa libération. Détenteur d’un visa de presse délivré par l’ambassade d’Irak à Paris, Nadir Dendoune était aussi porteur d’une lettre de mission du Monde diplomatique lors de son arrestation.

L’incarcération de ce journaliste expérimenté, qui s’était déjà rendu en Irak en 2003, au moment de la chute de Saddam Hussein, avait suscité une vague de soutiens en France. Plus de vingt mille personnes avaient signé une pétition sur internet, réclamant sa libération et le ministère français des Affaires étrangères avait convoqué l’ambassadeur irakien pour lui réitérer son souhait de voir le journaliste libéré dans « les meilleurs délais ».

___

Benjamin Roger (@benja_roger)

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici