RDC : Crash à Goma, au moins cinq morts

Des policiers sur le tarmac de l'aéroport de Goma, le 4 décembre 2012 © AFP

Un avion de ligne avec à son bord entre 9 et 40 personnes, selon les sources, s’est écrasé, le 4 mars dans l’après-midi, sur un quartier résidentiel de Goma, capitale du Nord-Kivu, dans la partie est de la RDC. Cinq corps seulement ont pu être retirés de l’appareil. Aucun bilan n'a été communiqué par les autorités.

Mis à jour le 05/03 à 08h52.

Un crash, un de plus, en République démocratique du Congo (RDC). Un Fokker 50 de la compagnie locale CCA, en provenance de Lodja, au centre du pays, s’est écrasé, le 4 mars, sur un quartier résidentiel de la ville de Goma, au bord du lac Kivu, près des locaux de la Commission électorale (Ceni) et de la direction générale des migrations. D’après une source aéroportuaire, l’avion serait allé s’échouer à sept kilomètres de la piste de l’aéroport. Le  « mauvais temps » – la pluie qui s’abattait sur la capitale du Nord-Kivu -, et sûrement le facteur humain seraient à l’origine de cet accident, selon des sources policières.

Celles-ci avaient annoncé peu après l’accident que plusieurs dizaines de personnes avaient été tuées et le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku, avait estimé que l’accident avait fait entre 30 et 50 morts. Dans l’attente de la publication d’un bulletin par le ministère des Transports, toutes ces sources ont, depuis, refusé de communiquer. Selon les autorités, il n’y aurait cependant eu aucune victime au sol.

Liste noire

Mardi matin, l’agence américaine Associated Press parlait d’un avion transportant 40 personnes. Citant le maire de Goma, Naason Kabuya Ndoole, elle indique que le bilan provisoire serait de 36 morts et 4 survivants. Lundi, la radio onusienne Okapi affirmait : « cinq corps viennent d’être retirés de la carcasse de l’appareil qui est complètement détruit. Trois survivants ont été immédiatement conduits à l’hôpital ». Les policiers ont confirmé avoir trouvé sur les lieux les corps inanimés de cinq personnes et ont sorti trois blessés de l’appareil. Ils ont interrompu leurs recherches en début de soirée, selon une source policière jointe à Goma, vers 21H30 locales (19H30 GMT).

L’appareil transportait six passagers et trois membres d’équipage, a affirmé à l’AFP un responsable de la compagnie locale CAA à laquelle appartient l’appareil, ce qu’a confirmé une source aéroportuaire. Les accidents d’avion sont fréquents en RDC et toutes les compagnies aériennes du pays – une cinquantaine identifiées – figurent sur la liste noire de l’Union européenne, qui leur a interdit son espace aérien.

Le 12 février 2012, six personnes ont été tuées dans un accident d’avion à l’aéroport de Bukavu, au Sud-Kivu. Parmi les victimes figurait le député Augustin Katumba Mwanke, considéré comme l’éminence grise du président congolais, Joseph Kabila.

(Avec AFP)