Fermer

Mali : à Gao, Le Drian salue le « courage » des militaires français

Par Jeune Afrique

ean-Yves Le Drian rencontre des soldats français dans la région des Ifoghas le 7 mars 2013. © Arnaud Roine/EMA/ECPAD/AFP

Le ministre de la Défense français, Jean-Yves Le Drian, a tenu à saluer, depuis Gao, "les qualités professionnelles, le courage, le sang-froid, le don de soi" des troupes françaises engagées au Mali.

Après un passage dans le massif des Ifoghas, où ont lieu les combats les plus intenses entre la coalition franco-africaine et les jihadistes, Jean-Yves Le Drian, est arrivé à Gao dans l’après-midi de jeudi 7 mars. Pour l’accueillir à l’aéroport, des hauts gradés, dont le chef d’état-major des armées maliennes, le général Ibrahim Dahirou Dembélé, étaient présents.

« Mon premier sentiment est la fierté », a déclaré M. Le Drian dans une allocution prononcée devant environ 250 soldats, qui ont chanté la Marseillaise avec lui. « Je suis fier d’être ministre de la Défense avec des forces qui se conduisent comme elles se conduisent ici », a-t-il ajouté.

"L’engagement pour nos valeurs"

Poursuivant, il a salué « les qualités professionnelles, le courage, le sang-froid, le don de soi » des militaires français engagés au Mali, « jusqu’au don de [leur] vie ». Enfin, M. Le Drian a précisé qu’« au-delà de ces quatre morts, c’est l’engagement de la France qu’[ils portent], l’engagement pour nos valeurs ».

Au cours de sa visite surprise au Mali, entamée ce jeudi, le ministre devait ensuite rejoindre Bamako. Il y séjournera jusqu’à vendredi soir et rencontrera notamment le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, et son premier ministre, Diango Cissoko.

(Avec AFP)

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici