Fermer

Mali : à Gao, Le Drian salue le « courage » des militaires français

Par Jeune Afrique

ean-Yves Le Drian rencontre des soldats français dans la région des Ifoghas le 7 mars 2013. © Arnaud Roine/EMA/ECPAD/AFP

Le ministre de la Défense français, Jean-Yves Le Drian, a tenu à saluer, depuis Gao, "les qualités professionnelles, le courage, le sang-froid, le don de soi" des troupes françaises engagées au Mali.

Après un passage dans le massif des Ifoghas, où ont lieu les combats les plus intenses entre la coalition franco-africaine et les jihadistes, Jean-Yves Le Drian, est arrivé à Gao dans l’après-midi de jeudi 7 mars. Pour l’accueillir à l’aéroport, des hauts gradés, dont le chef d’état-major des armées maliennes, le général Ibrahim Dahirou Dembélé, étaient présents.

« Mon premier sentiment est la fierté », a déclaré M. Le Drian dans une allocution prononcée devant environ 250 soldats, qui ont chanté la Marseillaise avec lui. « Je suis fier d’être ministre de la Défense avec des forces qui se conduisent comme elles se conduisent ici », a-t-il ajouté.

"L’engagement pour nos valeurs"

Poursuivant, il a salué « les qualités professionnelles, le courage, le sang-froid, le don de soi » des militaires français engagés au Mali, « jusqu’au don de [leur] vie ». Enfin, M. Le Drian a précisé qu’« au-delà de ces quatre morts, c’est l’engagement de la France qu’[ils portent], l’engagement pour nos valeurs ».

Au cours de sa visite surprise au Mali, entamée ce jeudi, le ministre devait ensuite rejoindre Bamako. Il y séjournera jusqu’à vendredi soir et rencontrera notamment le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, et son premier ministre, Diango Cissoko.

(Avec AFP)

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro