Fermer

Qui est Wang Jianlin, l’homme le plus riche de Chine ?

La fortune de Wang Jianlin, l'homme le plus riche de Chine selon Bloomberg, est estimée à 14 milliards de dollars. © Bloomberg

Ancien militaire devenu magnat de l'immobilier, Wang Jianlin, l'homme le plus riche de l'empire du Milieu, a des ambitions mondiales.

Plus de 14 milliards de dollars (environ 10,5 milliards d’euros) : selon Bloomberg, c’est le montant estimé du capital de Wang Jianlin. À 59 ans, il devient l’homme le plus riche de Chine, succédant ainsi à Zong Qinghou, le patron du groupe alimentaire Wahaha, et à Robin Li, le fondateur du « Google chinois », Baidu. Il fait partie de cette génération de self-made-men qui ont acquis fortune et statut social à force de travail en surfant sur l’ouverture économique du pays.

Wang Jianlin est l’aîné d’une famille de cinq enfants. Son père, militaire, était basé dans la province du Sichuan, sur les contreforts de l’Himalaya. Wang a lui aussi passé seize ans sous le drapeau de l’Armée populaire de libération (APL). Officier de réserve, il a conservé une discipline quasi militaire dans les affaires.

Lire aussi :

Barclays à la chasse aux fortunes africaines
Le milliardaire Mikhaïl Prokhorov au capital d’Ecobank !
Ces milliardaires qui croient en l’Afrique
Aliko Dangote toujours en tête des milliardaires africains

Après avoir fait ses classes dans le secteur, il fonde en 1989 Dalian Wanda, une société de promotion immobilière. Immeubles commerciaux, hôtels de luxe, grands magasins : pierre après pierre, il construit un véritable empire. Le groupe possède aujourd’hui des bureaux et des cinémas dans le monde entier ainsi que 72 centres commerciaux et plus de 40 hôtels cinq étoiles en Chine. « La population urbaine chinoise ne cesse d’augmenter et de s’enrichir », explique-t-il dans l’une des rares interviews qu’il a données. C’est cette classe moyenne de 200 à 300 millions de personnes que vise son groupe, qui a fait de l’immobilier de luxe sa marque de fabrique. Et, depuis deux ans, l’entreprise a changé de braquet.

Salles obscures

En mai 2012, elle a mis le cap sur l’Occident et racheté AMC, le deuxième réseau de cinémas d’Amérique du Nord. Grâce à cette acquisition, payée 2,6 milliards de dollars, Dalian Wanda est devenu le premier opérateur de cinémas au monde, avec plus de 5 000 salles obscures. En juin, le groupe a fait un chèque de 1,6 milliard de dollars pour racheter Sunseeker, un constructeur britannique de yachts. Prochaine étape : un investissement de 1 milliard de dollars pour bâtir des résidences de luxe sur les bords de la Tamise.

Seul maître à bord, Wang Jianlin possède 98 % de son groupe. Les 2 % restants appartiennent à… son fils, Wang Sicong. En Chine, les fortunes sont une affaire d’entrepreneurs mais aussi de famille.