Fermer

Femen : big (muslim) brother is watching you

Par Jeune Afrique

L'oeil de Glez © Glez

Le Printemps arabe a tout autant exacerbé les fondamentalismes religieux que les jusqu’au-boutismes militants. Cohabitation difficile entre les islamistes et les "sextrémistes" du groupe Femen…

L’antenne française de Femen, groupe contestataire féministe, lançait, le 23 mars 2013, une campagne intitulée « Free Amina », expliquant qu’Amina Tyler, tunisienne de 19 ans, avait disparu après la publication, sur sa page Facebook, d’autoportraits topless agrémentés de messages militants. Piratées, les photos avaient été remplacées par des sourates du Coran. Depuis, l’avocate d’Amina a indiqué que la jeune fille se portait bien…

 

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro