Fermer

Savon et mains propres

Par Jeune Afrique

L'oeil de Glez. © Glez

Deux étudiants viennent d’inventer un savon contre le paludisme.  Ils sont les premiers Africains à remporter la Global social venture competition. Enfin une bonne nouvelle…

C’est à l’Institut international d’ingénierie de l’eau de Ouagadougou que Moctar Dembélé et Gérard Niyondiko ont mis au point ce « Faso Soap » qui protège des piqûres de moustiques. Il est constitué d’éléments naturels comme le karité, la citronnelle et d’autres ingrédients que ces inventeurs avisés gardent secrets.

Enfin une information positive sur un continent qui suscite la déprime, entre supputations de détournements de fonds publics, perpétrations de putschs et radicalisation religieuse. Il y en a même pour signaler que la ricine, le poison qui aurait tué Barack Obama s’il ouvrait son courrier, est extraite d’une plante d’Afrique tropicale…

 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici