Fermer

Guinée – Amara Traoré : « Il y a un beau projet à l’AS Kaloum »

Amara Traoré a signé un contrat d'un an renouvelable avec l'AS Kaloum. © DR

Un an après avoir été remercié de son poste de sélectionneur du Sénégal, Amara Traoré a retrouvé du travail à l’AS Kaloum (Guinée). L’ancien attaquant des Lions de la Teranga a répondu favorablement aux offres d’Aboubacar Sampil, l’ambitieux président du club de Conakry.

Jeune Afrique : La fin de votre histoire avec le Sénégal, en février 2012, vous-a-t-elle marqué ?

Amara Traoré : Après la CAN 2012 [le Sénégal avait été éliminé au premier tour, NDLR], nous nous sommes quittés sur plusieurs incompréhensions, mais aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre. Le métier d’entraîneur comporte des risques. Cela a été difficile à vivre, mais maintenant, je suis complètement tourné vers ma mission avec l’AS Kaloum.

C’est un choix étonnant…

Non, car c’est un des meilleurs clubs de Guinée [ il a été douze fois champion et a remporté six Coupes, NDLR]. Tout s’est fait assez vite. En trois semaines, c’était réglé avec le président Aboubacar Sampil. Il m’a fait signer un contrat d’un an renouvelable.

Avec quels objectifs ?

Devenir champion de Guinée, et donc disputer la Ligue des Champions. Le président Sampil veut faire de l’AS Kaloum un club qui compte en Guinée, mais aussi sur la scène africaine. Il a tout de même réussi à faire revenir des joueurs comme Kanfory Sylla, qui a joué en Belgique, en Turquie, en Grèce et en Tunisie, Alimo Diallo, qui a évolué en Belgique et en Turquie… Il dispose de moyens importants, et cela se traduit à tous les niveaux. On vient d’avoir un bus tout neuf, un terrain synthétique va être installé pour les entraînements, le stade va être rénové. Il veut faire évoluer l’ASK vers le professionnalisme d’ici à quatre ans. Il y a un beau projet ici.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici