Fermer

Strip-tease égyptien ?

Par Jeune Afrique

L'oeil de Glez. © Glez

"Les bikinis sont les bienvenus en Égypte où l’on continue de servir de l'alcool", a tenu à confirmer le ministre égyptien du Tourisme à l’intention des vacanciers refroidis par le régime des Frères musulmans.

Hisham Zaazou, ministre indépendant, a révélé avoir eu des contacts à ce sujet avec les salafistes. Les professionnels du tourisme ont déjà obtenu que le gouvernement revienne sur la hausse, en décembre, des taxes sur l’alcool. Avant le renversement d’Hosni Moubarak, le secteur touristique représentait plus d’un dixième de l’économie. Alors qu’en 2010, l’Égypte avait accueilli 14,7 millions de visiteurs, le chiffre était tombé à 9,8 millions en 2011. À la recherche d’un lustre perdu, le gouvernement de Mohamed Morsi table sur une hausse d’au moins 20% du nombre de touristes cette année.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro