Fermer

Google envisage d’utiliser des ballons dirigeables pour développer le wifi en Afrique

Un ballon dirigeable Google. © AFP

Et si la solution aux problèmes d’accès à internet en Afrique venait des airs ? Selon le "Wall Street Journal", Google envisagerait de développer des réseaux haut-débit sans fil diffusés, notamment, grâce à des ballons dirigeables. L’Asie du Sud-Est mais également l’Afrique subsaharienne seraient les premiers concernés.

L’astuce paraît simple, il fallait seulement y penser. Selon le journal américain The Wall Street Journal, le géant américain Google planifierait l’utilisation de ballons dirigeables afin de diffuser un signal wifi dans des zones où l’accès à Internet n’est pas encore généralisé, notamment l’Afrique subsaharienne. En servant de relais à quelque 30 000 mètres au-dessus du sol, ces engins permettraient d’envoyer des signaux à des centaines de kilomètres à la ronde, via des fréquences télé inutilisées.

Moins aériennes, d’autres techniques sont déjà employées par la firme américaine, notamment l’installation de mâts, reliés à des satellites. Des tests sont d’ailleurs en cours en Afrique du Sud où Google expérimente depuis mars ce système de transmission au Cap, à l’université Stellenbosch. Le potentiel de ces technologies de diffusion est pour le moins énorme puisqu’elles pourraient permettre de connecter plus d’un milliard de personnes.

Par Mathieu Olivier

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici