Fermer

Internet : le pari gonflé de Google

Écrit par Glez

L'oeil de Glez. © Glez

La société américaine veut distribuer des connexions Wifi, notamment sur le continent africain, à l’aide de ballons dirigeables.

C’est le « Wall Street Journal » qui a dévoilé les ambitions du géant d’internet : connecter un milliard de personnes, essentiellement dans les pays émergents d’Afrique subsaharienne et d’Asie du sud-est. La technique utilisée sera celle de signaux de radiodiffusion relayés par des ballons dirigeables flottant à 30 000 mètres au-dessus du sol. Des expérimentations sont déjà en cours en Afrique du Sud. Mais attention, le 14 mai dernier, non loin de l’Afrique du Sud, le Swaziland interdisait tout vol d’objet téléguidé, de cerf-volant ou… de sorcier au-dessus de 150 mètres. Amende prévue : environ 55 000 dollars. Google va-t-il se… dégonfler ?

 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici