Fermer

Cameroun : le président de la Fecafoot, Mohammed Iya, sous les verrous

Mohammed Iya est à la tête de la Fecafoot depuis 1998. © DR

Mohammed Iya, le tout-puissant président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a été arrêté lundi 10 juin au matin à Yaoundé.

Selon des sources policières, le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) Mohammed Iya, a été arrêté, le 10 juin au matin, et serait en garde à vue au Secrétariat d’État à la Défense (SED), le quartier général de la gendarmerie camerounaise. L’arrestation du patron de la Fecafoot intervient au lendemain de la défaite des Lions indomptables du Cameroun face au Togo (2-0).

À la tête de la Fecafoot depuis 1998, d’abord à travers une cellule de gestion mise en place temporairement par la Fifa, puis officiellement élu en 2000 et réélu en 2005 et 2009, Iya Mohammed, 63 ans, était arrivé à la fin de son troisième mandat et s’apprêtait à rempiler en dépit d’une farouche opposition des anciens joueurs et du gouvernement.

L’affaire Sodecoton

Ce dignitaire du grand Nord camerounais est par ailleurs directeur général de la Société de développement de coton (Sodecoton), depuis 1984. Entreprise à capitaux publics pour la gestion de laquelle le Conseil de discipline budgétaire et financière, siégeant le 27 mars dernier, a reconnu à Iya 20 fautes de gestion pour un préjudice de 9 milliards de F CFA.

Cette instance étatique lui ayant infligé une « une déchéance valant interdiction pour une durée de sept ans, d’être responsable de l’administration ou de la gestion des services publics ou des entreprises d’Etat, à quelque titre que ce soit », le gouvernement ne souhaitait pas une nouvelle candidature de Mohammed Iya.

Ignorant les mises en gardes, il s’est maintenu dans la course, obligeant le Premier ministre à suspendre pour des « raisons de sécurité » les travaux de l’Assemblée générale de la Fécafoot prévus le 25 mai à l’hôtel Mont Fébé à Yaoundé. Le blocage perdure à ce jour en dépit des menaces de suspension du pays par la Fifa.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici