Fermer

Algérie : un attentat à la bombe cause la mort de quatre militaires

Capture d'écran d'une carte Google situant avec un repère rouge la ville de Tipaza. © Capture d'écran / J.A.

Deux bombes ont explosé mardi 16 juillet au passage d’un convoi militaire dans la région de Tipaza. Bilan : quatre morts et trois blessés.

Selon la presse locale de mercredi 17 juillet, deux bombes ont explosées la veille dans la région de Tipaza, à 70 km à l’ouest d’Alger, au passage d’un convoi militaire qui se rendait dans une zone boisée à Damous pour une opération de routine. L’attentat a fait quatre morts et trois blessés.

Les engins explosifs étaient enfouis sous terre, donc très difficile à détecter. Fin avril, ce sont trois gardes communaux qui avaient été tués dans un attentat similaire dans la même zone. La dernière attaque islamiste la plus violente a eu lieu à la mi-janvier avec la prise d’otages sur le site gazier de Tigentourine, à 1 300 km au sud-est d’Alger, dans laquelle 37 étrangers et un otage algérien ont été tués.

(Avec AFP)

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici