Fermer

Le palais de Kadhafi va être transformé en parc d’attraction

L'ancienne résidence de Mouammar Kadhafi à Bab Al-Aziziya, au cœur de Tripoli, le 2 juin 2012. © AFP

La ministre libyenne du Tourisme a annoncé mardi 16 juillet qu'un parc d'attractions allait être construit à Bab al-Aziziya, la résidence de l'ancien dictateur Mouammar Kadhafi. Située dans le centre de la capitale Tripoli, ce luxueux palais avait été rasé lors du conflit de 2011.

Après la résidence de Ben Laden à Abbotabad, au Pakistan, c’est au tour du palais de l’ex-dictateur libyen Mouammar Kadhafi de se transformer en zone de divertissement. Lors d’une conférence de presse organisée mercredi, Ikram Bacha Iman, la ministre du Tourisme, a annoncé qu’un parc d’attraction serait construit à Bab al-Aziziya, à Tripoli.

Le site est actuellement occupé par des familles sans abri mais la ministre a indiqué que le ministère des Affaires sociales avait entamé leur recensement et qu’elles seraient relogées.

"Un lieu de divertissement pour les familles"

« Les travaux de déblayage des gravats des ruines de Bab al-Aziziya, qui fût un point noir à Tripoli et une source d’inquiétudes pour les riverains, ont débuté », a-t-elle indiqué, annonçant que « cet espace sera transformé en une zone verte et un parc d’attraction, un lieu de divertissement pour les familles ».

Cet espace de plusieurs hectares au coeur de Tripoli, qui était le QG de Mouammar Kadhafi, avait été rasé par les bombes de l’Otan puis par l’assaut des rebelles qui avaient atteint la capitale le 20 août 2011.

En août 2012, le Premier ministre de l’époque, Abdelrahim al-Kib, avait annoncé un projet pour la construction d’une bibliothèque, d’un théâtre et d’un monument à la mémoire des « martyrs de la révolution libyenne » sur ce site.

(Avec AFP)

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici