Fermer

Vers l’éradication des maladies tropicales négligées en Afrique

Écrit par Emeline Wuilbercq

Plus d'un milliard de personnes sont infectées par une maladie tropicale négligée. © AFP

Dracunculose, onchocercose, filariose lymphatique, ces termes médicaux désignent des infections dévastatrices qui touchent plus d'un milliard d'individus sur la planète. Longtemps oubliées des donateurs, les maladies tropicales négligées sont désormais sur la voie de l’éradication, grâce à la collaboration des décideurs mondiaux de la santé. Mais des progrès restent à faire.

En 2012, 650 personnes étaient infectées par la trypanosomiase africaine, également appelée maladie du sommeil, contre 350 000 en 1997 ; 541 cas de dracunculose, une infection causée par le ver de Guinée, étaient recensés la même année, contre 3.5 millions en 1986.

Depuis les années 1980, de vastes programmes d’éradication ont permis d’améliorer l’accès aux traitements des maladies tropicales négligées et de mettre en place des méthodes efficaces pour maîtriser la propagation. Si certaines infections sont sur le point d’être éliminées, d’autres sont encore vivaces sur le grand continent, où 50 % de ces maladies sont enregistrées, selon l’OMS.

>> Lire : Pour l’éradication des maladies tropicales négligées, par

Présentation interactive. Pour en savoir plus sur ces maladies tropicales négligées, véritable fardeau pour les populations pauvres, cliquez ci-dessous sur la flèche de droite pour faire défiler l’animation.

 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici