Mali : Ibrahim Boubacar Keïta remporte l’élection présidentielle avec 77,61 % des voix (officiel)

Par Jeune Afrique

IBK est déclaré vainqueur de la présidentielle. © AFP

Les résultats du second tour de l'élection présidentielle malienne ont été annoncés par le ministre de l'Administration territoriale, Moussa Sinko Coulibaly, ce jeudi 15 août. Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) l'emporte avec 77,61 % des voix.

Les Maliens ne sont pas surpris. C’était annoncé depuis le lendemain du second tour qui s’est tenu le dimanche 11 août : Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) va devenir président de la république du Mali. Son adversaire, Soumaïla Cissé, s’était rendu à son domicile, le 12 août, pour reconnaître sa défaite et le féliciter.

Ce 15 août, Moussa Sinko Coulibaly, ministre de l’Administration territoriale, a annoncé les résultats officiels (encore provisoires). IBK l’emporte sur son adversaire avec 77,61 % des voix contre 22,39 % pour Cissé.

Le taux de participation, qui avait avoisiné les 49 % au premier tour, le 28 juillet, est descendu à 45,78 % au second. Le nombre de bulletins déclarés nuls est d’environ 93 000 (contre près de 400 000 au premier tour).

 

>> Lire aussi : Dix choses à savoir sur IBK

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici