Fermer

Circoncision : débat et contre-débat

Écrit par Glez

L'oeil de Glez. © Glez

Oui, la circoncision limite le risque d'infection par le virus du Sida. Mais l’annoncer avec tant d’emphase n’aura-t-il pas pour conséquence la résurgence de pratiques à risques ?

La revue scientifique "Plos Medecine" vient de publier les résultats d’une étude menée, entre 2007 et 2011 sur les 20 000 hommes du bidonville d’Orange Farm, en Afrique du Sud, âgés de 15 à 49 ans. Toute chose étant égale par ailleurs, le taux de nouvelles infections a baissé d’environ 60% après une opération de circoncision de 3000 individus. Mais justement, l’optimisme repose sur une absence de changement de comportements sexuels, aussi bien en matière d’usage du préservatif que de nombre de partenaires. Les spécialistes tiennent à rappeler que la circoncision ne remplacera jamais l’utilisation de la capote.

 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici