Fermer

« L’immigration, c’est le génocide des peuples » : nouvelle attaque contre Cécile Kyenge

Écrit par Mathieu Olivier

Un tract du parti Forza Nuova. © Omniroma

La ministre de l'Intégration italienne, Cécile Kyenge, est à nouveau dans la ligne de mire de l'extrême droite en Italie. Les militants du parti Forza Nuova ont déposé, mercredi 4 septembre, trois mannequins maculés de sang factice devant la porte d'un bâtiment administratif de Rome. Leur slogan ? "L'immigration, c'est le génocide des peuples. Kyenge, démission !"

Cécile Kyenge, la ministre de l’Intégration italienne d’origine congolaise (RDC), s’y attendait probablement. Alors qu’elle était à Venise, mardi 3 septembre, pour réitérer son attachement à une réforme instaurant le droit du sol en Italie, ses adversaires ont répliqué, dès le lendemain, jeudi, rapporte la presse italienne.

Des militants du parti d’extrême-droite Forza Nuova ont ainsi déposé trois mannequins couverts de sang factice devant un bâtiment administratif de Rome, accompagnés d’un message subtil : "L’immigration, c’est le génocide des peuples. Kyenge, démission !" "Notre geste veut symboliser le danger dans lequel se trouverait l’Italie si l’on appliquait le droit du sol", explique le parti sur son compte Facebook.

Ce n’est pas la première attaque qu’affronte l’ancienne ophtalmologue, arrivée en Italie à l’âge de 18 ans. Comparée à un "singe noir", à un "orang-outan", la ministre a essuyé les insultes les plus racistes et une élue du nord de l’Italie a même appelé à la violer, afin "qu’elle comprenne" ce que ressentent les victimes de crimes commis par les immigrants. Citée par le Corriere della Serra, la ministre a une nouvelle fois répondu à ses "opposants" avec calme et dignité, comme à son habitude : "Qu’ils continuent avec la provocation, je continue mon travail."

 

Photos publiées dans la presse italienne © Omniroma

________

Par Mathieu OLIVIER

 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici