Législatives rwandaises : le FPR de Kagamé et ses alliés obtiennent plus de 98 % des voix

Par Jeune Afrique

Des militants du FPR du président rwandais Paul Kagamé manifestent à Kigali, le 14 septembre 2013 © AFP

Plus de 76% des voix pour le seul FPR : telle est la victoire sans appel du parti de Paul Kagamé aux législatives rwandaises. L'opposition attendra encore...

Score habituel pour Kagamé au Rwanda… Son parti, le Front patriotique rwandais (FPR) et ses deux alliés totalisent plus de 98% des suffrages aux législatives, selon le secrétaire exécutif de la Commission électorale, Charles Munyaneza. Le FPR enregistre ainsi 76% des voix, suivi du Parti social-démocrate (PSD, 13%) et du Parti libéral (9%). La participation s’est élevée à 98,8% du corps électoral, un chiffre lui aussi habituel au Rwanda où la population est fortement incitée à voter par les autorités.

Autre preuve de la mainmise du FPR sur la politique rwandaise : aucun autre parti ou candidat n’obtient plus de 0,6 % des voix. Le PS-Imberakuri, qui avait commencé comme un vrai parti d’opposition avant de se faire phagocyter par le pouvoir, a atteint 0,56 % des suffrages et aucun candidat indépendant n’a réussi à atteindre 0,5%.

Seuls le FPR et ses deux petits alliés seront représentés au Parlement, le minimum requis étant l’obtention de 5% des voix.

(Avec AFP)