Politique

Mauritanie : six nouveaux ministres font leur entrée au gouvernement

Le Premier ministre mauritanien, Moulaye Ould Mohamed Laghdaf. © AFP

Mohamed Ould Abdelaziz, le chef de l'État mauritanien, a procédé, le 17 septembre, à un remaniement gouvernemental. Six nouveaux ministres font leur entrée au sein du gouvernement. Et pas par la petite porte : les portefeuilles des affaires étrangères, de la justice ou encore de l'intérieur changent de mains.

Aucune raison n’a été donnée au sujet de ce remaniement gouvernemental effectué par le chef de l’État, Mohamed Ould Abdelaziz "sur proposition du Premier ministre", Moulaye Ould Mohamed Laghdaf. C’est un décret diffusé mardi 17 septembre au soir par la télévision publique TVM et l’Agence mauritanienne d’information (AMI) qui a tenu lieu d’annonce.

Plusieurs personnalités font ainsi leur entrée au gouvernement :

  • Sidi Ould Zein, précédemment conseiller du Premier ministre, est nommé ministre de la Justice, en remplacement d’Abidine Ould El Kheir.
  • Le diplomate Ahmed Ould Teguedi, jusqu’ici ambassadeur aux Nations unies, est nommé ministre des Affaires étrangères et de la Coopération à la place de Hamadi Ould Hamadi, qui prend le maroquin de la Pêche (voir ci-dessous).
  • Mohamed Ould Mohamed Rara, un gouverneur de région, devient ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation à la place de Mohamed Ould Boilil.
  • Le maroquin de l’Hydraulique et de l’Assainissement a été confié à Mohamed Salem Ould Béchir, qui succède à Mohamed Lemine Ould Aboye Ould Cheikh El Hadrami.
  • Fatimetou Habib prend l’Emploi, la Formation professionnelle et les Nouvelles technologies, précédemment dirigé par Mohamed Ould Khouna.
  • Enfin, Isselkou Ould Ahmed Izidbih, jusqu’alors directeur de cabinet du président Aziz, est nommé ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, un département né de la scission du ministère d’Etat à l’Education nationale et à l’Enseignement supérieur précédemment dirigé par Ahmed Ould Bahya.

Le remaniement a également été marqué par l’interversion de titulaires de plusieurs ministères :

  • Mohamed Ould Khouna, ex-ministre délégué chargé de l’Emploi, est désormais ministre du Pétrole, de l’Énergie et des Mines.
  • Hamadi Ould Hamadi (ex-Affaires étrangères) prend, lui, le portefeuille de la Pêche et de l’Économie maritime.

Autres changements à noter :

  • Ousmane Ba, ex-secrétaire général du gouvernement, et Moctar Malal, ancien ministre de l’Enseignement fondamental, échangent leurs postes.

Pour rappel, Moulaye Ould Mohamed Laghdaf est Premier ministre depuis le 11 août 2009 en Mauritanie.

(Avec AFP)

Fermer

Je me connecte