Allemagne : d’origine sénégalaise, Karamba Diaby devient le premier élu noir du Bundestag

Karamba Diaby, premier élu noir du Bundestag. © AFP

C'est historique : Karamba Diaby, d'origine sénégalaise, est devenu, dimanche 22 septembre, le premier élu noir du Bundestag, le Parlement allemand. Candidat social-démocrate pour la ville de Halle, près de Leipzig, dans l'est de l'Allemagne, le député de 51 ans avait quitté le Sénégal il y a près de trente ans pour ses études, après avoir obtenu son baccalauréat dans la même promotion que le président Macky Sall.

Le chemin aura été long depuis son arrivée en République démocratique allemande (RDA), en 1984. Mais les portes du Bundestag se sont finalement ouvertes pour le social-démocrate d’origine sénégalaise, Karamba Diaby. Depuis le 22 septembre, il est officiellement le premier élu noir de l’histoire du parlement allemand. N’ayant pas été élu directement via le scrutin nominatif majoritaire, il bénéficie du mode de désignation à la proprotionnelle, via la liste de son parti, le SPD, pour sa circonscription*.

>> Lire aussi : "Triomphe historique d’Angela Merkel aux législatives allemandes"

Il a axé sa campagne sur le thème de l’intégration des étrangers, mais aussi sur des revendications sociales plus classiques comme celle de la création d’un salaire minimum généralisé ou encore sur les questions d’éducation. Son slogan ? "La diversité crée des valeurs". Il pourra désormais défendre ses convictions à Berlin, un sourire accroché aux lèvres. L’ancien camarade de lycée du président Macky Sall aura peut-être même un peu de temps à consacrer à son pays d’origine. "Il y a beaucoup de possibilités de développement dans la coopération", expliquait-il à Jeune Afrique, en juillet dernier, "si je peux aider le Sénégal parallèlement à l’Allemagne, je le ferai avec plaisir".

>> Retrouvez le portrait de Karamba Diaby : "De la RDA au Bundestag, l’irrésistible ascension du Sénégalais Karamba Diaby" <<

*L’élection des membres du Bundestag a lieu selon un scrutin proportionnel personnalisé où chaque électeur dispose de deux voix. La première voix permet de choisir un candidat dans une circonscription, la seconde permet de se prononcer pour une liste établie par les partis politiques dans chacun des 16 Länder qui composent la République fédérale. Ainsi, la moitié des députés est élue directement selon le scrutin majoritaire, l’autre moitié l’est à partir des listes établies par les partis.

________

Par Mathieu OLIVIER

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici