Fermer

L’actrice kényane Lupita Nyong’o récompensée à Hollywood pour « 12 Years a Slave »

Écrit par Jean-Marcel Maillard

Lupita Nyong'o incarne Patsey dans "12 Years a Slave". © DR

Lupita Nyong’o, actrice kényane de 30 ans, crève l'écran dans la Mecque du cinéma. Le 21 octobre, le Festival du Film de Hollywood lui remettra un Award pour son rôle dans "12 Years a Slave", un film sur l’esclavage encensé par les critiques.

Lupita Nyong’o : si ce nom ne vous dit rien, cela ne devrait pas durer. Le 21 octobre, cette jeune actrice kényane recevra un New Hollywood Award lord du festival de cinéma de Hollywood, en même temps que le Britannique Steve Mc Queen, le réalisateur de 12 Years a Slave. Le film met en scène les mémoires de Solomon Northup, jeune homme noir et libre, musicien de l’État de New-York, qui avait été kidnappé en 1841 et forcé à travailler pendant douze ans comme esclave dans une plantation de coton en Louisiane.

C’est l’Anglo-Nigérian Chiwetel Ejiofor qui interprète Northurp, tandis que Lupita Nyong’o joue le rôle de Patsey, jeune esclave suicidaire, sujet de la cruauté ambigüe de son maître, Edwin Epps (Michael Fassbender). Le film, dans lequel joue aussi Brad Pitt, a été loué pour sa description réaliste et sans concession de l’esclavage. Il a déjà remporté, en septembre, le People Choice Award, décerné par le public du Festival International du Film de Toronto. 

Lupita Nyong’o est née en 1983 au Mexique et a longuement étudié aux États-Unis – où elle est diplômée du Hampshire College (Massachussetts) en cinéma et théâtre, ainsi que de l’université de Yale, en art dramatique. Mais la fille de actuel ministre kenyan de la Santé, Peter Anyang’ Nyong’o, reste une enfant du pays, où elle vit et construit sa carrière. Elle a une fille de trois ans avec son fiancé, le très populaire DJ Kafi, qui officie notamment sur Homeboyz, une radio branchée de Nairobi.

Assistante de Ralph Fiennes

Sa carrière cinématographique commence avec quelques "petits boulots" sur les plateaux de tournages au Kenya, en particulier sur celui de The Constant Gardener (2005), adaptation du best-seller de John Le Carré sur les dérives des industries pharmaceutiques en Afrique. Elle y est alors l’assistante de l’acteur principal, Ralph Fiennes.

En 2009, elle tient l’un des rôles principaux de la série à succès Shuga, axée sur la vie de jeunes hommes et femmes modernes de Nairobi. Une production de MTV Base censée sensibiliser les jeunes Kényans à adopter une sexualité responsable. Surtout, la même année, elle écrit, réalise et produit un documentaire remarqué,  In My Genes, où elle suit huit personnes albinos, souvent victimes de discriminations, voire de violences.

La jeune femme, dont la carrière décolle de l’autre côté de l’Atlantique, a déjà d’autres projets à Hollywood. On la retrouvera notamment aux côtés de Liam Neeson dans Non-Stop de Jaume Collet-Serra. Un thriller qui prend pour cadre le huis-clos d’un vol international…
 

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici