Cette semaine dans Jeune Afrique

Par Jeune Afrique

Cette semaine dans Jeune Afrique, les 25 leaders de demain, en Afrique francophone. ©

Cette semaine, "Jeune Afrique" (n°2748 du 08 au 14 septembre) se penche notamment sur les 25 leaders de l'Afrique francophone de demain : financiers, avocats, industriels ou entrepreneurs, ils ont moins de 45 ans et dessinent l'avenir économique du continent. 

Ils ont tous entre trente-cinq et quarante-cinq ans, ces vingt-cinq jeunes africains (12 Subsahariens et 13 Maghrébins), sélectionnés par Jeune Afrique, incarnent le futur du continent. Dynamiques, motivés et optimistes, ils croient en l’entrepreunariat et au panafricanisme, possèdent un goût consommé pour la compétition et l’innovation, ainsi qu’une confiance assumée dans les méthodes modernes.

En section Entreprises & Marchés, Jeune Afrique revient en détail sur les parcours, les projets et les ambitions de ces 25 leaders afin d’identifier ce qui leur a permis de briser le plafond de verre qui trop souvent empêche nombre de quadragénaires de percer. Et la réponse est assez claire : prendre le risque de créer leur propre entreprise ou de travailler pour des groupes locaux. La liste de ces leaders, opérant dans des secteurs très variés (financiers, avocats, technophiles, industriels, consultants), montre bien que la rélève du patronat africain est présente. Mieux, elle l’assume.

Découvrez aussi les « Indiscrets de la semaine, avec le changement de direction à la tête des Brasseries du Cameroun où le directeur général André Siaka, en place depuis vingt-cinq ans tire sa révérence, ou encore le plan de Bouygues Énergies & Service pour accroître son chiffre d’affaires en Afrique de plus de 100 millions d’euros, avant 2016.

Dans les pages Décideurs, retrouvez un portrait de Ory Okolloh. Cette Kényane de 36 ans, diplômée de Harvard, conceptrice du logiciel Ushahidi (utilisé dans le monde entier pour la géolocalisation des incidents) et ancienne directrice de la stratégie de Google Afrique, rejoint la fondation américaine Omidyar Network. Responsable des investissements du réseau, elle entend identifier des initiatives promouvant la transparence gouvernementale, notamment grâce aux nouvelles technologies.

En section Finance, Jeune Afrique s’intéresse à la guerre de succession au sein du camerounais Chanas assurances. Dernier épisode en date du long conflit entre Jacqueline Casalegno, PDG de la compagnie et ses deux directeurs généraux, Dominique Pheulpin et Henri Ewele, la première accuse ces deux derniers d’avoir fait fuiter des informations administratives et financières à certains clients ainsi qu’aux agences de régulation. Au cœur de la bataille, le fauteuil de Jacqueline Casalegno, fondatrice et actionnaire principale de l’entreprise. Âgée de 86 ans, elle est sans héritier…

Enfin cette semaine, Jeune Afrique vous propose un dossier sur l’Agro-industrie, avec en tête d’affiche un tour d’horizon des défis de cette filière en Afrique. Riche en terres arables, le continent peine à se doter de filières performantes pour ses matières agricoles ; ce dossier évoque en six points les défis à relever. En complément, Jeune Afrique revient sur certaines entreprises du secteur qui, de l’Algérie à la Côte d’Ivoire et de la biscuiterie aux boissons sans alcool, ne connaissent pas la crise.

Sommaire

Afrique francophone
Les 25 leaders de demain

Entreprises & Marchés
Maroc – Ismaïl Douiri, Directeur adjoint d’Attajariwafa Bank
Algérie – Sofiane Lahmar; « Étoile montante du private equity« 
Côte d’Ivoire – Janine Diagou : « Je ne voulais pas être perçue comme la ‘fille de…' »

Les indiscrets

Décideurs
Afrique du Sud – Ory Okolloh, Africaine 2.0

Finance
Assurances – Ambiance de fin de règne chez Chanas

Dossier Agro-industrie