Centrafrique : Samba-Panza se rendra au Congo pour son premier déplacement à l’étranger

La présidente centrafricaine Catherine Samba Panza, le 5 février 2014 à Bangui. © AFP

La chef de l'État de la transition centrafricaine, Catherine Samba-Panza, se rendra le 8 février à Brazzaville où elle rencontrera le président congolais et médiateur de la crise en RCA, Denis Sassou Nguesso. Il s'agit de son premier déplacement officiel à l'étranger.

Fraîchement élue chef de l’État de la transition centrafricaine, Catherine Samba-Panza a réservé son premier déplacement au Congolais Denis Sassou Nguesso. Elle sera reçue samedi 8 février à Brazzaville par le médiateur de la crise centrafricaine.

>> À lire aussi : 5 choses à savoir sur Catherine Samba-Panza

Catherine Samba-Panza sera accompagnée de quelques membres du gouvernement : le ministre des Affaires étrangères, Toussaint Kongo Doudou, de la Sécurité publique, le Colonel Wangao Kizimalé, et des Finances, Rémi Yakoro. Respectivement nommés ministre conseiller diplomatique et ministre d’État conseiller spécial, l’ancienne chef de la diplomatie Leonie Banga-Bothy et l’ex-directeur de cabinet de Michel Djotodia, Mahamat Kamoun, seront également du déplacement.

À Bangui, certains espèrent qu’à l’occasion de cette visite, Denis Sassou Nguesso accorde un nouveau prêt à la Centrafrique, après celui de 25 milliards de FCFA (38,1 millions d’euros) émis en juin 2013.

Après avoir nommé un Premier ministre, André Nzapayéké, et formé son gouvernement, Catherine Samba-Panza a rendu public, le 4 février, la composition de son cabinet. Outre Leonie Banga-Bothy et Mahamat Kamoun, on retrouve plusieurs personnalités proches, ou réputés proches, de l’ancien régime Séléka.

>> À lire aussi : Centrafrique, qui sont les figures importantes du nouveau gouvernement ?

Deux généraux de l’ex-rébellion, Ousman Mahamat et Abdoulaye Hissene (leader de la Convention des patriotes pour la justice et la paix, CPJP) ont été respectivement nommés ministre conseiller en matière de Travaux publics et des transports, et ministre conseiller en matière de la Jeunesse et des sports. Mahamat Gamar conserve son poste de conseiller spécial, tout comme le général de brigade José Galothy Bidanda qui demeure chef d’état-major particulier.

Plusieurs membres du gouvernement de l’ancien Premier ministre Nicolas Tiangaye font également partie du cabinet de la présidence : Bruno Yapande, ministre conseiller en charge des Organisations socio-culturelles internationales, et Paul Doko, ministre conseiller en matière de l’environnement, de l’écologie et du développement durable.

________

Par Vincent Duhem

Couverture

Exclusivité : - 30% sur votre édition digitale


Couverture

+ LE HORS-SERIE FINANCE OFFERT dans votre abonnement digital. Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez !

Je m'abonne à Jeune Afrique