Chan : en remportant la finale face au Ghana, la Libye créé la surprise

La Libye remporte le Chan 2014 face au Ghana. © AFP

La Libye a remporté à la surprise générale le Championnat d’Afrique des nations (Chan) en Afrique du Sud.

On peut ne gagner qu’un seul de ses trois matchs du premier tour (2-0 face à l’Éthiopie, pour deux nuls) s’en remettre aux tirs au but pour avancer dans un tournoi (contre le Gabon et le Zimbabwe) et remporter face à un favori (Ghana) le premier titre de son histoire. À part quelques Libyens excessivement optimistes ou même carrément névrosés, aucune personne maîtrisant un minimum les réalités du football africain n’aurait misé un dinar sur un sacre des Chevaliers de la Méditerranée au Cap le 1er février dernier. C’est pourtant ce qui est arrivé lors d’une finale Libye-Ghana (0-0) désespérante d’ennui, et qui s’est étirée dans la nuit sud-africaine jusqu’à la fin d’une séance de tirs au but, l’exercice préféré des Libyens.

>> Lire aussi : mais au fait, c’est quoi le Chan ?

Clin d’oeil au destin

Ce sacre venu de nulle part est aussi un petit clin d’œil du destin. D’abord parce que la Libye devait initialement organiser cette troisième édition du Championnat d’Afrique des nations jusqu’à ce que la CAF, en raison de l’insécurité qui règne toujours dans le pays, décide prudemment de refiler la patate chaude à l’Afrique du Sud. Ensuite parce que les Libyens, qui doivent normalement accueillir la CAN 2017, ont profité des retrouvailles avec les Black Stars pour solder les comptes d’une dette vieille de trente-deux ans. Le 19 mars 1982 à Tripoli, en finale de la CAN, le Ghana avait en effet privé les Chevaliers de leur premier titre continental, évidemment aux tirs au but.

Quant à Javier Clemente, le sélectionneur espagnol de la Libye depuis septembre dernier, viré du Cameroun en octobre 2011, notamment à cause de résultats décevants, mais  présence trop rare à Yaoundé, il est bien évidemment devenu un héros dans un pays où il ne doit pas passer l’essentiel de son temps libre.  Mais les supporters libyens lui pardonneront facilement…

 

Couverture

Exclusivité : - 30% sur votre édition digitale


Couverture

+ LE HORS-SERIE FINANCE OFFERT dans votre abonnement digital. Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez !

Je m'abonne à Jeune Afrique