Fermer

Cameroun : Paul Biya signe un décret conduisant à la libération de Michel Thierry Atangana

Thierry Michel Atangana est en prison depuis 17 ans. © DR

Selon un décret publié mardi par le président camerounais Paul Biya, le détenu franco-camerounais Michel Thierry Atangana devrait être prochainement libéré.

Mis à jour mercredi 19 février à 11h55

Par un décret présidentiel publié ce mardi 18 février, le président camerounais Paul Biya a décidé d’une remise de peine qui devrait conduire à la libération de plusieurs prisonniers dont le Franco-Camerounais, Michel Thierry Atangana, détenu depuis 17 ans. De fait, le texte ordonne "une remise totale de la peine restant à purger en faveur des personnes condamnées à une peine d’emprisonnement à temps, pour détournement de deniers publics, et dont le séjour en milieu carcéral, en raison des condamnations intervenues, pour des infractions de même nature, est supérieur à dix (10) ans". La Cour suprême avait pourtant rejeté en décembre dernier le pourvoi en cassation formulé par Atangana. Voici le texte signé par le président camerounais.

L’avocat camerounais de Thierry Michel Atangana a déclaré mercredi espérer sa libération peut-être dans 48 heures. "Nous avons entrepris des démarches auprès du ministre de la Justice Laurent Esso pour sa libération. Nous avons bon espoir qu’elles aboutissent le plus vite possible, peut-être dans 48 heures", a déclaré Me Charles Tchoungang.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici