Fermer

Maroc : résultats en légère hausse pour BCP

Par Jeune Afrique

Le groupe Banque centrale populaire a consolidé sa position de leader sur le marché des Marocains résidant à l'étranger avec une part de marché de 52,5 %. DR ©

Le groupe marocain Banque centrale populaire (BCP) a publié ses résultats semestriels. Le résultat net part du groupe affiche une légère hausse de 1,3 %.

Le conseil d’administration de Banque centrale populaire (BCP) du Maroc s’est réuni le 10 septembre afin d’apprécier l’évolution de l’activité du groupe. Le résultat net part du groupe s’établit à un milliard de dirham (environ 119 millions de dollars) et affiche une hausse de 1,3 %. Malgré des provisions supplémentaires en couverture des risques, le résultat net consolidé s’est apprécié de 5,7 % à 1,7 milliard de dirham, porté principalement par la bonne tenue du produit net bancaire, qui marque un bond de 16,7 % à 6,5 milliards de dirhams (771 millions de dollars). Dans un communiqué, la banque souligne que cela tient notamment à la contribution positive du Groupe ABI (Atlantic Business International), le holding commun créé au moment du rachat de l’établissement ivoirien Atlantic Financial Group – présent dans sept pays au sud du Sahara – en 2012.

Lire aussi :

BCP et Banque Atlantique scellent leur alliance
Maroc : les filiales africaines portent les résultats d’Attijariwafa au premier semestre
Maroc : Fitch alerte sur les risques liés au secteur bancaire
Maroc : la BERD apporte 50 millions de dollars à Banque centrale populaire

Banque de détail

Avec 1165 agences, soit le premier réseau au Maroc, le groupe maintient sa dynamique sur le segment des particuliers au niveau national avec une collecte additionnelle de 3,6 milliards de dirhams, représentant 42 % de l’additionnel du secteur bancaire. BCP compte 450 000 nouveaux clients, portant le portefeuille à 4,4 millions de clients au Maroc. D’autre part, le groupe a consolidé sa position de leader sur le marché des Marocains résidant à l’étranger, avec un encours de dépôts de 75,2 milliards de dirhams et une part de marché de 52,5 %.

Les crédits à l’économie ont enregistré une hausse de 3,1 % au premier semestre 2013, soit une distribution additionnelle de 5,4 milliards de dirhams portant leur encours à 179,1 milliards de dirhams (21,2 milliards de dollars). Cette croissance a permis d’améliorer la part de marché du groupe, qui s’établit à 24,5 %.

Banque de financement

Enfin, le groupe poursuit sa croissance sur les activités de banque de financement et d’investissement. L’encours des crédits consentis aux entreprises s’est élevé à 36,2 milliards de dirhams (4,3 milliards de dollars), en progression de 41 % sur les trois derniers exercices.

L’agence de rating Standard & Poor’s a par ailleurs confirmé dans son rapport publié le 24 janvier 2013 la note de la BCP, pour la quatrième année consécutive, l’Investment Grade BBB-/A-3.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro