Fermer

Électricité : la Mauritanie va fournir 80 mégawatts au Sénégal

Par Jeune Afrique

Le gouvernement sénégalais a lancé plusieurs investissements au cours des deux dernières années pour faire face aux ruptures de courant, fréquentes dans le pays. © Sylvain Cherkaoui/JA

La Mauritanie s'est engagée à fournir 80 mégawatts (MW) d'électricité au Sénégal, à partir de 2015, selon les termes d'un accord annoncé le 12 septembre, à Dakar.

Selon un accord révélé le 12 septembre 2013, la Mauritanie va fournir 80 MW d’électricité au Sénégal, à partir de 2015, rapporte la BBC. Cette énergie électrique sera produite à partir du gaz exploité sur le site de Banda, au large de Nouakchott. Pour la Mauritanie, cet accord entre dans la stratégie de mise en valeur des réserves de ce site gazier, estimées à 3000 milliards de mètres cubes.

L’exploitation de ce site devrait permettre la production de 350 MW d’électricité à l’horizon 2015, et pourrait atteindre 700 MW à terme, soit bien plus que les besoins en électricité de la Mauritanie, proches de 60 mégawatts. L’exportation de ce surplus est un élément essentiel de cette stratégie.

Lire aussi :

Dossier électricité : le paradoxe africain
Africa Energy va construire une centrale électrique de 300 MW au Sénégal
L’Afrique fait des pas de géant dans l’énergie solaire hors-réseau

Délestages fréquents au Sénégal

D’autre part, le gouvernement sénégalais a lancé plusieurs investissements au cours des deux dernières années. Pour faire face aux ruptures de courant, fréquentes dans le pays, l’Agence de presse sénégalaise (APS) rapporte qu’en mai 2013, la Société nationale d’électricité du Sénégal (Sénélec) a signé avec la société d’électricité sud-coréenne Kepco, un accord pour la construction d’une centrale à charbon de 250 MW près de Dakar.

De même en août 2013, l’entreprise sénégalaise concluait un contrat d’entente direct avec le groupe Africa Energy pour la réalisation d’une centrale thermique de 300 MW dans la zone de Mboro (région de Thiès). Ces centrales ne devraient pas être opérationnelles avant 2016.

Couverture

L’actu n’attend pas !


Couverture

Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez en souscrivant à l'Edition Digitale de Jeune Afrique

Je m'abonne J'achète ce numéro