Lupita Nyong’o, une exception dans le monde (blanc) de la mode

Écrit par Elena Blum

Très peu de diversité, sur le podium de Valentino, pendant la Fashion Week de Paris. © PASCAL LE SEGRETAIN / AFP

Une actrice d'origine kényane, Lupita Nyong'o, vient d'être choisie pour représenter Lancôme. Une première pour la marque de cosmétique, dans le milieu de la mode encore très dominé par l'image de la femme blanche.

Il y a un an, personne ne la connaissait. Aujourd’hui, elle est sur tous les tapis rouges. Lupita Nyong’o, actrice kenyane lauréate de l’Oscar du meilleur second rôle féminin pour Twelve years a slave, vient d’être choisie pour devenir l’égérie de Lancôme. C’est la première fois que la marque choisit une femme noire pour représenter ses produits. La directrice générale de Lancôme internationale a vanté sa "beauté et son intelligence exceptionnelle" et a ajouté que l’actrice était “fidèle à sa beauté africaine.” 

Mais Lupita n’en est pas à son coup d’essai, puisque depuis janvier, elle pose également pour la marque Miu Miu (appartenant au groupe Prada). Elle a fait la couverture de nombreux magazines, du Vogue italien au New York Magazine, en passant par Vanity Fair. Le célèbre titre de presse a d’ailleurs été accusé d’avoir éclairci la peau de l’actrice sur les photos, provoquant l’indignation des fans sur la toile.
 

Ci-dessous, Lupita Nyong’o en couverture des magazines. Crédit photo : DR

"Je trouve ça étrange quand des agents me disent ‘Tu es la seule fille noire pour le défilé, c’est pas génial ?’ Pourquoi ça serait génial ? Je ne sais pas pourquoi les gens félicitent les agents de n’avoir qu’un seul modèle noir. Il n’y a pas qu’un seul type de femme qui aime la mode !" (Jourdan Dunn)

Les Noirs : sous-représentées dans le milieu de la mode

La nomination de Lupita comme égérie de Lancôme aura tout de même marqué les esprits, tant les femmes noires sont sous-représentés dans la mode. Durant la Fashion Week 2013, à New York, 83% des mannequins étaient blancs, 9% asiatiques et seulement 6% noirs.

Jourdan Dunn, mannequin africaine-américaine qui a défilé pour Prada, s’est longuement exprimée sur la discrimination dans le milieu de la mode. Elle a raconté avoir été refusée lors de casting, sous prétexte que le client avait déjà "un mannequin de couleur". Elle a également déploré le fait que les maquilleurs et coiffeurs ne soient pas formés pour s’occuper des noirs. Une maquilleuse aurait refusé de s’occuper de sa peau foncée. Jourdan Dunn a évoqué les quotas qui seraient mis en place sur les défilés.


Infographie par Jezebel

 

Rares certes, certaines top-modèles noires ont néanmoins percé et fait la une des magazines. Rétrospective en images.

 

Voir le diaporame des 10 mannequins noires qui ont changé la mode :

 


 

___

Elena Blum

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici