Fermer

Les 10 Africains les plus influents du monde selon le magazine « Time »

Les dix Africains distingués par le classement Time 2014. © AFP/Reuters - Montage JA

Comme chaque année, l'hebdomadaire américain "Time" a publié mercredi le classement des 100 personnalités les plus influentes de la planète. Parmi elles, dix Africains dont la ministre des Finances nigériane, Ngozi Okonjo-Iweala, la religieuse burundaise Rosemary Nyirumbe ou Abdel Fattah al-Sissi, considéré comme le futur président de l'Égypte.

  • Les "leaders"

Parmi les personnalités distinguées par le magazine américain Time, la ministre nigériane des Finances occupe une place de choix. Considérée comme la gardienne des fonds publics de son pays, Ngozi Okonjo-Iweala est surnommée "Madame Casse-pieds" ou la "Dame de fer". Elle a notamment fait de la corruption son ennemi numéro un et du développement de l’agriculture son premier objectif.

Dans ce classement figurent également la cyberactiviste et ex-directrice de la stratégie Afrique de Google, Ory Okolloh, ou encore la médiatrice de la république d’Afrique du Sud, Thuli Madonsela. Enfin, Time a choisi de mettre à l’honneur celui qu’il considère comme le "futur homme fort de l’Égypte" : Abdel Fattah al-Sissi, candidat à la présidentielle égyptienne à venir.

>> Lire aussi :

Nigeria : Ngozi Okonjo-Iweala persiste et signe

Corruption : Thuli Madonsela, une justicière contre Zuma

Ory Okolloh, l’Africaine 2.0

Abdel Fattah al-Sissi face à son destin

  • Le "titan"

Ce n’est pas une surprise. Aliko Dangote figure dans la sélection des personnalités les plus influentes de la planète dans la catégorie "Titan". "L’homme le plus riche d’Afrique qui fait le bien tout en réussissant", explique à son sujet Bill Gates, qui loue le leadership du milliardaire nigérian. C’est "un leader constamment à la recherche de solutions pour lier le secteur privé des affaires et la santé publique", ajoute encore l’Américain.

>> Lire aussi : "La fortune d’Aliko Dangote a cru de 4,2 milliards de dollars en 2013"

  • L’artiste

Dans la catégorie des artistes, Time ne pouvait ignorer le Kényan Binyavanga Wainaina. Écrivain célèbre, il a annoncé publiquement son homosexualité, le 18 janvier dernier, contestant ainsi la législation anti-gay des États voisins, notamment l’Ouganda, et se battant pour plus de tolérance. Dans une nouvelle publiée en ligne et intitulée "Je suis homosexuel, maman", l’écrivain a lancé un véritable pied-de-nez à la tendance répressive du continent africain.

>> Lire aussi : ""Je suis homosexuel maman" : le "coming out" d’un écrivain kényan pour défier les lois anti-gays"

  • Les "pionniers"

Enfin, Time a choisi d’honorer les personnalités qui, dans des contextes difficiles, en zone de conflit, ont choisi d’œuvrer pour la paix. La religieuse ougandaise Rosemary Nyirumbe est de ceux-là. Depuis plus de trente ans, elle vient en aide aux femmes ayant subi des traumatismes et des violences en Ouganda, à travers des programmes d’alphabétisation et d’éducation. "Les traumatismes qu’elle guérit sont insondables", explique à son sujet l’acteur américain Forest Whitaker, "mais la portée de son amour est sans bornes".

Derniers Africains de l’édition 2014 du classement Time : l’imam Omar Kobine Layama, président de la communauté islamique de Centrafrique, l’archevêque de Bangui Dieudonné Nzapalainga, et le révérend Nicolas Guérékoyame-Gbangou, chef de l’Église évangélique centrafricaine. "Ces trois hommes travaillent sans relâche pour la paix afin de maintenir l’unité de leur pays", explique à leur sujet Jim Wallis, considéré comme un "conseiller spirituel" du président américain, Barack Obama. "Grâce à leurs efforts, le monde entier ne peut plus ignorer le conflit", écrit-il encore.

_________________

Par Mathieu OLIVIER

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici