Soudan du Sud : Salva Kiir s’envole vers Addis-Abeba pour aller rencontrer Riek Machar

Par Jeune Afrique

Salva Kiir, le président sud-soudanais. © AFP

Moins de vingt-heures après l'arrivée à Addis-Abeba du chef rebelle Riek Machar, le président sud-soudanais Salva Kiir a quitté Djouba vendredi pour la capitale éthiopienne où les deux hommes doivent se rencontrer.

Les pressions diplomatiques internationales ont fini par contraindre les deux belligérants de la crise au Soudan du Sud d’accepter de se rencontrer. Le président Salva Kiir a quitté Djouba, le 9 mai, pour Addis-Abeba, lieu du rendez-vous. Son rival, Riek Machar est arrivé jeudi soir dans la capitale éthiopienne.

La date de la rencontre encore incertaine

"Riek Machar doit rencontrer d’abord le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn et l’Igad [Autorité intergouvernementale pour le développement, organisation sous-régionale est-africaine qui assure la médiation dans le conflit, NDRL] qui doit élaborer l’ordre du jour des discussions. Je ne crois pas que Riek Machar et Salva Kiir se rencontrent directement aujourd’hui [le 9 mai]. Pas aujourd’hui", a déclaré vendredi Peter Gadet Dak, porte-parole du chef rebelle.

>> Lire aussi : Salva Kiir et Riek Machar devraient se rencontrer vendredi

La rencontre inédite entre Salva Kiir et Riek Machar se tiendra sous les auspices de Hailemariam Desalegn, président en exercice de l’Igad. Elle vise à trouver une issue politique durable au conflit sanglant au Soudan du Sud. Un accord de cessez-le-feu, jamais respecté, avait été conclu le 23 janvier entre les deux camps.

"La rencontre (…) va ramener la paix et vise particulièrement à ce que le cessez-le-feu soit correctement mis en place afin que la cessation des hostilités ait un sens", a déclaré Barnaba Marial, le ministre sud-soudanais des Affaires étrangères.

(Avec AFP)

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici