Fermer

L’épouse de Godwin Okpara condamnée définitivement pour viols

Par AFP

©

La Cour de cassation a rejeté mercredi le pourvoi formé par l'épouse de l'ancien footballeur nigérian Godwin Okpara, Linda, rendant définitive sa condamnation à 15 ans de réclusion criminelle pour des viols, tortures et l'asservissement de sa fille adoptive.

Le 22 février, le footballeur avait été condamné à dix ans de réclusion criminelle par la cour d’assises d’appel des Hauts-de-Seine, tandis que sa femme de 42 ans avait écopé de 15 ans.

Alors que l’ex-joueur du Paris Saint-Germain (PSG), reconnu coupable de viols répétés entre 2002 et 2005, avait vu sa peine réduite de 13 à 10 ans de réclusion criminelle, Linda Okpara n’avait bénéficié d’aucun changement.

Les deux accusés avaient clamé leur innocence au long des deux procès.

Godwin Okpara n’avait reconnu qu’une seule relation sexuelle avec la jeune fille, en affirmant qu’elle en avait pris l’initiative. Ce jour-là, en février 2005, il avait été surpris par son épouse.

Selon la fille adoptive, à la suite de cette découverte, Mme Okpara, femme régulièrement trompée par son mari, l’avait torturée, lui rasant la tête, écrasant une cigarette sur sa joue, et lui faisant subir des sévices sexuels d’une rare cruauté.

La jeune fille, arrivée en France en 2000, avait également fait le récit d’un quotidien d’esclave moderne. Elle avait raconté comment, privée d’école, elle passait ses journées à s’occuper de toutes les tâches ménagères. La nuit, elle couchait au sous-sol, sur un matelas posé à terre, détrempé d’humidité.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici