Fermer

Nouvelles arrestations liées à l’affaire de Nador

Par AFP

Douze autres personnes, dont deux avocats marocains, ont été interpellées dans le cadre de l’enquête liée au démantèlement d’un important réseau de trafic de drogue entre le Maroc et l’Europe.

La police marocaine a arrêté douze autres personnes, dont deux avocats marocains, dans le cadre de l’enquête liée au démantèlement d’une importante filière de drogue entre le Maroc, la Belgique et les Pays-Bas via l’Espagne, a-t-on appris de source judiciaire.

Ce sont donc maintenant près d’une centaine de personnes, un record, qui ont été interpellées depuis que cette affaire a éclaté, le 13 janvier.

"Les douze personnes, dont deux avocats du barreau de Nador (nord), ont été arrêtées dimanche puis présentées mercredi au parquet de Casablanca sous l’accusation de trafic de drogue à l’échelle internationale", a ajouté la même source.

Outre les deux avocats, le groupe est composé de douaniers, de membres des forces auxiliaires ainsi que de civils.

Les deux avocats, dont l’un est président d’une commune rurale dans la région de Nador, sont accusés par la police de "dissimulation", toujours selon la même source.

Selon le parquet, le total des arrestations liées à ce réseau s’élève maintenant à 92 personnes, dont de nombreux éléments des douanes, de la gendarmerie, des forces auxiliaires et de la marine royale.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici