Fermer

Sierra Leone : le chinois Tewoo s’offre 16,5 % de la mine de fer de Tonkolili

Par Jeune Afrique

La mine de Tonkolili est l'un des gisements de fer les plus importants en Afrique. © African Minerals

Le chinois Tianjin Materials and Equipment Group Corporation (Tewoo) a signé un memorandum d'entente avec African Minerals, basé à Londres, pour une participation de 16,5 % dans la mine de fer de Tonkolili, en Sierra Leone. Le montant de la transaction s'élève à 990 millions de dollars.

Le géant public chinois Tianjin Materials and Equipment Group Corporation (Tewoo), spécialiste du commerce international de métal, va investir 990 millions de dollars dans la mine de fer de Tonkolili, en Sierra Leone, l’un des gisements les plus prometteurs au monde. Elle a en effet signé un mémorandum d’entente avec African Minerals, qui est coté à l’Alternative Investmet Market de Londres. La société chinoise recevra 16,5 % des parts de la mine. 

Les termes du mémorandum d’entente incluent un contrat d’approvisionnement à 20 ans, dont le prix sera convenu par les parties, et la création d’un joint-venture pour la création d’une usine de fonte au port de Tiajin, au nord-est de la Chine, et la commercialisation des minerais dans le pays. Le contrat d’approvisionnement porte sur un total de 10 millions de tonnes par an de minerai de fer, ou moins – de manière proportionnelle – si, au terme de la phase d’expansion du projet, la capacité de la mine est inférieure à 35 millions de tonnes par an.

Lire aussi :

Franck Timis : de Bucarest à Freetown, une mine d’aventures
Les miniers n’hésitent plus à s’associer aux groupes chinois
La Sierra Leone rend publics les paiements miniers

Tewoo, dont le chiffre d’affaires s’est élevé à 32 milliards de dollars en 2012, emploie près de 5 000 personnes.

Vente garantie pour les vingt prochaines années

L’investissement comportera deux phases, selon le communiqué d’African Minerals. Dans un premier temps, Tewoo achetera 10 % des parts d’African Minerals pour 390 millions de dollars, puis ce dernier vendra à Tewoo une participation de 10 % dans le projet pour 600 millions de dollars.

« Une fois achevée, cette transaction permettra à African Minerals de disposer de presque 1 milliard de dollars de fonds supplémentaires, ce qui devrait significativement renforcer notre bilan et permettre plus de flexibilité quant aux options de financement pour le développement futur de la société », a déclaré Frank Timis, le président du groupe. « Par ailleurs, le partenariat avec Tewoo nous apporte la garantie de vendre notre produit à long terme. Avec comme partenaires Tewoo, SISG et CRM [trois groupes chinois], nous avons la garantie de vendre la quasi-totalité de la production durant les vingt prochaines années », poursuit-il. Shandong Iron and Steel Group (SISG) avait acquis en juillet 2011 une participation de 25 % dans le gisement pour 1,5 milliard de dollars et s’était engagé à acheter 10 millions de tonnes de fer par an.

African Minerals a réalisé un chiffre d’affaires de 405 millions de dollars au premier semestre 2013.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici