Fermer

L’opposant Khalifa Sall élu maire de Dakar

Par AFP

©

Les conseillers municipaux ont élu samedi l'opposant Khalifa Sall maire de Dakar. L'ancien ministre du Commerce et de l'Artisanat a recueilli 81 des 100 voix exprimées au cours du vote.

Dakar a désormais un maire d’opposition, le socialiste Khalifa Sall, élu samedi par les conseillers municipaux, près d’un mois après les élections locales qui ont constitué un revers pour le régime du d’Abdoulaye Wade, ont rapporté des médias sénégalais.

Khalifa Sall, qui dirigeait la liste de la coalition Benno Siggil Senegaal (S’unir pour un Sénégal debout, en langue wolof) dans la capitale, a été élu maire avec 81 des 100 voix exprimées au cours du vote, selon l’agence de presse sénégalaise (APS) et la radio Sud FM.

Cet homme de 53 ans avait notamment été ministre du Commerce et de l’Artisanat, de 1989 à 2000, sous la présidence du socialiste Abdou Diouf (1981-2000).

A la tête de la mairie, il succède à Pape Diop, membre du Parti démocratique sénégalais au pouvoir et président du Sénat.

Revers pour Abdoulaye et Karim Wade

Le 22 mars, les Dakarois avaient voté pour l’opposition en grande partie pour sanctionner la gestion du président Wade, au pouvoir depuis neuf ans. Ils se disaient notamment fatigués de subir la forte inflation des produits de première nécessité, les fréquentes coupures d’électricité ou les pénuries de gaz chroniques.

L’opposition a remporté plusieurs autres grandes municipalités, dont Saint-Louis (nord-ouest).

La perte de Dakar est un revers important pour le chef de l’Etat, dont le fils et conseiller, Karim, était censé faire une entrée triomphale dans l’arène politique. Plusieurs observateurs prédisaient, avant le scrutin, son élection à la mairie de Dakar, en vue d’une éventuelle succession à son père en 2012.

La radio Sud FM a rapporté que Karim Wade et le maire sortant Pape Diop, tous deux élus conseillers municipaux, étaient absents lors du vote de samedi.

Déjà 150 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici